Les Libéraux Européens demandent la résiliation de l’accord de pêche
fishing_aaiun_610.jpg

La Jeunesse Libérale Européenne demande la résiliation de l’accord de pêche controversé entre l’UE et le Maroc, et qui laisse les navires européens pêcher au Sahara Occidental. Lisez la déclaration du congrès Lymec annuel de la Jeunesse Libéral, Barcelone, 1-4 mai 2008.
Mis à jour le: 11.06 - 2008 23:57Imprimez cette page    
Le Lymec compte près de 210 000 membres de 59 organisations dans 37 pays. Lisez la déclaration du congrès du Lymec ici.

Stop à l’exploitation du Sahara Occidental occupé.

Alors que
  • Le territoire du Sahara Occidental est occupé par le Maroc depuis 1975.
  • La Cour Internationale de Justice en 1975 s'est prononcée contre la revendication territoriale du Maroc sur le Sahara Occidental.
  • Le Sahara Occidental est sur la liste de l’ONU des territoires non autonomes, et est considéré comme la dernière colonie d’Afrique.
  • Selon les termes du plan de règlement de l’ONU en 1991, le Sahara Occidental doit décider lui-même de son futur statut par referendum.

    Relevant que
  • Le Maroc a bloqué de façon répétée l’exécution du référendum.
  • Les agences des droits de l'homme et le Bureau du Haut-commissariat pour les Droits de l'homme de l'ONU ont signalé des violations graves et systématiques des droits de l'homme dans les territoires occupés.
  • La population vivant dans les territoires occupés est soumise à des restrictions sévères quant à sa liberté d'expression, de rassemblement et de mouvement.
  • Les activistes des droits de l’homme, les journalistes et éditeurs pro-indépendance ont été arrêtés.

    Etant observé que
  • Aucun revenu de l’exploitation des richesses naturelles en poissons et phosphate du Sahara Occidental n’est reversé au peuple du Sahara Occidental.
  • L'UE a signé un accord avec le gouvernement du Maroc qui permet aux vaisseaux d'UE de pêcher dans les eaux territoriales occupées de la côte du Sahara Occidental, en violation claire du droit international.
  • Les Etats-Unis ont spécifiquement exclu de son accord de libre-échange avec le Maroc tous les produits qui sont originaires des territoires occupés du Sahara Occidental.

    Le LYMEC – la Jeunesse Libérale Européenne appelle

  • L’UE à mettre fin à son accord de pêche avec le Maroc.

    Traduit de l'anglais par Western Sahara Resource Watch
  •     


    EN ES FR DE AR


    Le Sahara Occidental est occupé par le Maroc. Les entreprises qui concluent des accords avec les autorités marocaines dans les territoires occupés, donnent un signe de légitimité à l’occupation. Cela ouvre aussi des possibilités de travail aux colons marocains et de recettes au gouvernement marocain. Western Sahara Resource Watch demande aux compagnies étrangères de quitter le Sahara Occidental jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée au conflit.

    Soutenez Western Sahara Resource Watch

    tn_sjovik_demo_610.jpg

    Aidez-nous à protéger les ressources naturelles du Sahara Occidental pour le peuple sahraoui. Soutenez notre action en faisant un don.
    Agissez pour les 25 de Gdeim Izik !

    tn_court_photo_gdeim_izik_610.jpg

    Les principaux militants du Sahara occidental sont condamnés à des peines allant de 20 ans à la réclusion à perpétuité suite à une manifestation populaire de 2010, le camp de protestation Gdeim Izik, qui dénonçait la marginalisation sociale et économique du peuple sahraoui dans leur terre occupée.
    Rapport. L'énergie verte marocaine utilisée pour piller le Sahara

    tn_poweringplunder_fr_610.jpg

    Une part croissante de tels projets est située dans le territoire occupé du Sahara Occidental, est utilisée pour le pillage des minerais. Le nouveau rapport WSRW le détaille.

    Si'il vous plaît inscrivez pour recevoir la newsletter:





    WSRW.org Archives 2017
    WSRW.org Archives 2016
    WSRW.org Archives 2015
    WSRW.org Archives 2014
    WSRW.org Archives 2013
    WSRW.org Archives 2012
    WSRW.org Archives 2011
    WSRW.org Archives 2010
    WSRW.org Archives 2009
    WSRW.org Archives 2008
    WSRW.org Archives 2007
    WSRW.org Archives 2004-2006






    Ces pages web ont été construites avec le soutien financier du syndicat norvégien Industri Energi