Un activiste sahraoui dénonce la spoliation des ressources naturelles
cspron_front.jpg

Pendant sa visite à Madrid, le Président du Comité pour la Protection des Ressources naturelles du Sahara Occidental, M. Sidahmed Lemjiyed, a dénoncé la grave détérioration de l’environnement et de l'écosystème par le Maroc dans les Territoires occupés du Sahara Occidental.
Mis à jour le: 03.10 - 2008 18:03Imprimez cette page    
Invité par l’Illustre Collège des Avocats de Badajoz (Ilustre Colegio de Abogados de Badajoz), M. Sidhamed Lemjiyed est venu en Espagne pour participer à différentes conférences sur les violations des Droits de l'homme et sur l'exploitation incontrôlée, abusive et illégale des ressources naturelles sahraouis.

Durant son séjour à Madrid, M. Lemjiyed s'est réuni avec les membres de Western
Sahara Resource Watch, ainsi qu’avec d'autres activistes et écrivains sahraouis.

cspron_02_web.jpg

Sidahmed Lemjiyed est le Président du CSPRON, le "Comité de Soutien au Plan de Résolution Onusien et pour la Protection des Ressources Naturelles au Sahara Occidental". Le CSPRON poursuit et dénonce les spoliations des ressources naturelles dans le territoire, ainsi que les violations des Droits de l'homme dans la zone. Rappelons que le Maroc interdit la création d'organisations comme celle que préside M. Lemjiyed. Ces activités sont poursuivies par les autorités occupantes, avec un risque conséquent pour ses participants.

M. Lemjiyed et les membres de WSRW ont mis leur rencontre à profit à Madrid pour réviser les zones sur lesquelles ils travaillent et explorer les possibilités d’actions conjointes entre les deux organisations.

"Avec la pêche abusive et incontrôlée, le Maroc détruit l'écosystème de Dakhla", a assuré Sidahmed Lemjiyed. "Les bancs de poulpe sont récoltés par de petites embarcations de colons marocains contrôlés par les autorités. Des villages artificiels ont été créés de rien, comme Terneft, un peuplement artificiel à environ 60 kms au sud de Dakhla, où se sont installés environ 12000 colons marocains qui, avec plus de 3000 "pateras" pillent le poulpe de la zone ". M. Lemjiyed a assuré que "les protestations des sahraouis sont brutalement réprimées sans aucun type d’égard".

Le Président de CSPRON a directement subi les tortures qui se pratiquent actuellement au Sahara Occidental. Sidahmed Lemjiyed affirme que "toutes les répressions qui se font dans ces moments existent depuis de nombreuses années, mais alors il n'y a jamais eu des organismes qui le dénonçaient comme maintenant".

Vous pouvez voir les déclarations faites par Sidahmed Lemjiyed, President du CSPRON :


    


EN ES FR DE AR


Le Sahara Occidental est occupé par le Maroc. Les entreprises qui concluent des accords avec les autorités marocaines dans les territoires occupés, donnent un signe de légitimité à l’occupation. Cela ouvre aussi des possibilités de travail aux colons marocains et de recettes au gouvernement marocain. Western Sahara Resource Watch demande aux compagnies étrangères de quitter le Sahara Occidental jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée au conflit.

Soutenez Western Sahara Resource Watch

tn_sjovik_demo_610.jpg

Aidez-nous à protéger les ressources naturelles du Sahara Occidental pour le peuple sahraoui. Soutenez notre action en faisant un don.
Agissez pour les 25 de Gdeim Izik !

tn_court_photo_gdeim_izik_610.jpg

Les principaux militants du Sahara occidental sont condamnés à des peines allant de 20 ans à la réclusion à perpétuité suite à une manifestation populaire de 2010, le camp de protestation Gdeim Izik, qui dénonçait la marginalisation sociale et économique du peuple sahraoui dans leur terre occupée.
Rapport. L'énergie verte marocaine utilisée pour piller le Sahara

tn_poweringplunder_fr_610.jpg

Une part croissante de tels projets est située dans le territoire occupé du Sahara Occidental, est utilisée pour le pillage des minerais. Le nouveau rapport WSRW le détaille.

Si'il vous plaît inscrivez pour recevoir la newsletter:





WSRW.org Archives 2017
WSRW.org Archives 2016
WSRW.org Archives 2015
WSRW.org Archives 2014
WSRW.org Archives 2013
WSRW.org Archives 2012
WSRW.org Archives 2011
WSRW.org Archives 2010
WSRW.org Archives 2009
WSRW.org Archives 2008
WSRW.org Archives 2007
WSRW.org Archives 2004-2006






Ces pages web ont été construites avec le soutien financier du syndicat norvégien Industri Energi