Les Féroé soutiennent le droit sur les ressources naturelles
faroes_610.jpg

Le gouvernement des îles Féroé soutient le droit du peuple du Sahara Occidental à l’autodétermination sur ses propres ressources naturelles.
Mis à jour le: 07.02 - 2009 23:26Imprimez cette page    
En janvier, un service de presse norvégien a découvert qu’une compagnie des Iles Féroé était impliquée dans l’exploration des ressources naturelles au Sahara Occidental occupé.

La compagnie Féroïenne Thor Offshore utilise l’un de ses navires comme navire de ravitaillement de la compagnie norvégienne dans sa recherche d’exploration pétroliere. Une telle exploration pétrolière marocaine est une violation du droit international aussi longtemps que le peuple du Sahara Occidental est contre. Le Maroc occupe la plus grande partie du Sahara Occidental depuis 1975.

Après que le problème de Thor Offshore ait été couvert par la télévision des îles Féroé et les journaux nationaux pendant plusieurs jours, le 2 février, le Ministère des Affaires Étrangères a publié le communiqué suivant dans , qui soutient l’interprétation de l’ONU.

[Traduction non officielle faite par WSRW]

"À la lumière de l'actuel débat international sur le statut juridique du Sahara Occidental, le gouvernement des îles Féroé a publié la déclaration suivante:

La politique étrangère du gouvernement des îles Féroé se base sur l'idée fondamentale que toutes les nations devraient s'efforcer à la coopération et à l’harmonie dans leurs relations les uns avec les autres.

L'objectif principal des Nations Unies est de maintenir la paix et la sécurité internationales et le gouvernement des îles Féroé reconnaît que toutes les nations ont un droit égal à l'exercice de leur droit à l'autodétermination.

L'ONU reconnaît que le peuple du Sahara Occidental a le droit à l'autodétermination et le Gouvernement des îles Féroé soutient leur désir d'exercer ce droit dans la pratique.

Le gouvernement des îles Féroé soutient les résolutions des Nations Unies indiquant que les ressources naturelles du Sahara Occidental ne peuvent être exploitées et utilisées qu’à la condition que cela soit conforme à la volonté commune du peuple du Sahara Occidental ».


Les iles Féroé sont une province autonome du Danemark.

Voilà la version en Féroïen.

"Fráboð um støðuna í Vestursahara

Uttanríkispolitikkur Føroya byggir á hugsjónina um, at samljóð og samstarv skal vera millum heimsins tjóðir. Tær eru javnar í metum og skulu sýna virðing og hóvsemi sínámillum.  

Fremsta endamál Sameindu Tjóða er at tryggja heiminum frið og tryggleika. Føroya landsstýri viðurkennir týdningin av áhaldandi royndunum at tryggja heimsins tjóðum javnbjóðis rætt at útinna sjálvsavgerðarrætt sín.

Sameindu Tjóðir viðurkenna, at fólkið í Vestursahara hevur rætt at skipa seg sjálvt, og landsstýrið stuðlar ynskjum teirra at fremja henda rætt í verki.

Landsstýrið stuðlar samtyktunum um, at náttúrutilfeingi bert skal útvinnast, um hetta er í tráð við fólksins vilja í Vestursahara."

    


EN ES FR DE AR


Le Sahara Occidental est occupé par le Maroc. Les entreprises qui concluent des accords avec les autorités marocaines dans les territoires occupés, donnent un signe de légitimité à l’occupation. Cela ouvre aussi des possibilités de travail aux colons marocains et de recettes au gouvernement marocain. Western Sahara Resource Watch demande aux compagnies étrangères de quitter le Sahara Occidental jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée au conflit.

Soutenez Western Sahara Resource Watch

tn_sjovik_demo_610.jpg

Aidez-nous à protéger les ressources naturelles du Sahara Occidental pour le peuple sahraoui. Soutenez notre action en faisant un don.
Agissez pour les 25 de Gdeim Izik !

tn_court_photo_gdeim_izik_610.jpg

Les principaux militants du Sahara occidental sont condamnés à des peines allant de 20 ans à la réclusion à perpétuité suite à une manifestation populaire de 2010, le camp de protestation Gdeim Izik, qui dénonçait la marginalisation sociale et économique du peuple sahraoui dans leur terre occupée.
Rapport. L'énergie verte marocaine utilisée pour piller le Sahara

tn_poweringplunder_fr_610.jpg

Une part croissante de tels projets est située dans le territoire occupé du Sahara Occidental, est utilisée pour le pillage des minerais. Le nouveau rapport WSRW le détaille.

Si'il vous plaît inscrivez pour recevoir la newsletter:





WSRW.org Archives 2017
WSRW.org Archives 2016
WSRW.org Archives 2015
WSRW.org Archives 2014
WSRW.org Archives 2013
WSRW.org Archives 2012
WSRW.org Archives 2011
WSRW.org Archives 2010
WSRW.org Archives 2009
WSRW.org Archives 2008
WSRW.org Archives 2007
WSRW.org Archives 2004-2006






Ces pages web ont été construites avec le soutien financier du syndicat norvégien Industri Energi