Commentaires de WSRW sur le rapport du Parlement Européen
Déclaration de Western Sahara Resource Watch, le 24 mars 2009.
Mis à jour le: 24.03 - 2009 22:43Imprimez cette page    
Le rapport a été discuté au Parlement Européen le 17 mars 2009
http://www.europarl.europa.eu/meetdocs/2004_2009/documents/oj/773/773839/773839es.pdf


Western Sahara Resource Watch
24 mars 2009

Déclaration de WSRW suite au rapport du Parlement Européen sur les droits de l’homme au Sahara Occidental.

L’observatoire des ressources naturelles du Sahara Occidental (Western Sahara Resources Watch, WSRW), après que le rapport du Parlement Européen sur les droits de l’homme au Sahara Occidental ait été discuté à Bruxelles, souhaite exprimer ce qui suit :

1. WSRW apprécie que le Parlement Européen s’implique dans le respect des droit de l’homme dans tout le Sahara Occidental, que cela soit dans la partie occupée par le Maroc, où dans la partie contrôlée par la RASD.

2. WSRW apprécie que le Parlement Européen reconnaisse la réalité des violations systématiques de droits d l’homme perpétrés par le Maroc dans les territoires occupés du Sahara Occidental.

3. WSRW salue que le Parlement Européen considère l’origine de toutes ses violations dans la violation du droit à l’autodétermination du peuple sahraoui et qu’il ne soit pas possible de considérer les violations des droits de l’homme dans les territoires occupés en ignorant la cause première de ceux ci.

4. WSRW regrette que le Parlement Européen, dans son rapport sur les droits de l’homme au Sahara Occidental oublie un droit d’importance primordiale, reconnu à l’article premier du Pacte International relatif aux Droits civils et politiques et du Pacte International relatifs aux droits économiques, sociaux et culturels, à savoir le droit de disposer des ressources naturels de son territoire. Cet oubli est d’autant plus regrettable que l’Union Européenne est une complice active du pillage de ses richesses (particulièrement à travers l’accord de pêche illégal entre le Maroc et l’Europe) que WSRW ne cesse de dénoncer.

5. WSRW demande à tous les organes de l’UE de geler immédiatement toutes les démarches destinée à l’octroi au Maroc d’un « statut avancé », puisque le Parlement Européen lui même, instance européenne de la plus haute légitimité démocratique, vient de constater que les autorités du Maroc violent les droits humains dans un territoire sous son control.

Western Sahara Resource Watch est une organisation internationale non gouvernementale et regroupe des membres de plus de 30 pays pour la défense du respect du droit international soutenant la décolonisation du Sahara Occidental et la souveraineté du peuple sahraoui sur ses richesses naturelles.
Plus : www.wsrw.org

Pour toutes questions et contacts :
Cate Lewis
Coordinatrice Internationale
Western Sahara Resource Watch
lewis.cate@gmail.com
+61 407 288 358
http://www.wsrw.org

    


EN ES FR DE AR


Le Sahara Occidental est occupé par le Maroc. Les entreprises qui concluent des accords avec les autorités marocaines dans les territoires occupés, donnent un signe de légitimité à l’occupation. Cela ouvre aussi des possibilités de travail aux colons marocains et de recettes au gouvernement marocain. Western Sahara Resource Watch demande aux compagnies étrangères de quitter le Sahara Occidental jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée au conflit.

Soutenez Western Sahara Resource Watch

tn_sjovik_demo_610.jpg

Aidez-nous à protéger les ressources naturelles du Sahara Occidental pour le peuple sahraoui. Soutenez notre action en faisant un don.
Agissez pour les 25 de Gdeim Izik !

tn_court_photo_gdeim_izik_610.jpg

Les principaux militants du Sahara occidental sont condamnés à des peines allant de 20 ans à la réclusion à perpétuité suite à une manifestation populaire de 2010, le camp de protestation Gdeim Izik, qui dénonçait la marginalisation sociale et économique du peuple sahraoui dans leur terre occupée.
Rapport. L'énergie verte marocaine utilisée pour piller le Sahara

tn_poweringplunder_fr_610.jpg

Une part croissante de tels projets est située dans le territoire occupé du Sahara Occidental, est utilisée pour le pillage des minerais. Le nouveau rapport WSRW le détaille.

Si'il vous plaît inscrivez pour recevoir la newsletter:





WSRW.org Archives 2017
WSRW.org Archives 2016
WSRW.org Archives 2015
WSRW.org Archives 2014
WSRW.org Archives 2013
WSRW.org Archives 2012
WSRW.org Archives 2011
WSRW.org Archives 2010
WSRW.org Archives 2009
WSRW.org Archives 2008
WSRW.org Archives 2007
WSRW.org Archives 2004-2006






Ces pages web ont été construites avec le soutien financier du syndicat norvégien Industri Energi