Plans de forage onshore au Sahara Occidental
onhym_map_march_2009.jpg

Le Maroc envisage de procéder à des forages d’exploration onshore au Sahara Occidental occupé.
Mis à jour le: 02.06 - 2009 20:13Imprimez cette page    
En janvier, Western Sahara Resource Watch a écrit que le Maroc avait émis plusieurs nouvelles licences d’exploration onshore au Sahara Occidental.

Le Sahara Occidental est occupé par el Maroc, et la délivrance de telles licences intervient au mépris du droit international, comme cela est résumé dans un avis juridique des Nations Unies en 2002.

Maintenant, davantage de détails sur les plans marocains ont été communiqués.

onhym_plans.jpgPour le block onshore de Boujdour, que l’ONHYM c’est probablement attribué aussi tôt qu’en 2007, il y a des plans de forage d’exploration et d’interprétation sismique pour une période pendant 2009.

Le forage est dit puits stratigraphique, qui est fait pour définir la nature de la géologie de la zone, afin de mesurer si elle peut potentiellement ou non contenir du pétrole ou du gaz.

Il y a aussi des planifications d’acquisition sismique 2D dans le bloc Island/San Leon/Longreach dans la zone d’El Aaiun, le bloc dit "Bloc Tarfaya".

Cette information a été donnée lors d’une présentation le mars 2009 pendant une conférence organisée à Rabat par le ministère Marocain de l’énergie, des mines, de l’eau et de l’environnement. Télécharger le programme complet de la conférence ici.

L’information a été donnée par M'Hamed El Mostaine, Directeur de l’Exploration à l’ONHYM, dans un discours intitulé “L’exploration pétrolière au Maroc : Des Potentialités Peu Explorées". Télécharger le discours ici.

En plus des blocs de l’ONHYM déjà mentionés et du bloc de la zone de El Aaiun, le bloc Island/San Leon/Longreach, il y a actuellement une autre opération onshore au Sahara Occidental, à Smara, mené par le même consortium Island/San Leon/Longreach. ONHYM a aussi annoncé qu’il y a des projets d’attribution de licences onshore dans la zone de Dakhla.

La majeure partie du Sahara Occidental a été envahie par le Maroc durant une période allant de 1975 à 1979.



Le décret ci-dessous est paru le 19 Juillet 2007 dans le Bulletin Officiel du gouvernement marocain n°5544, page 943. Télécharger le bulletin ici. Des décrets similaires ont été faits pour les blocs de I à XIII onshore.

Arrêté du ministre de l'énergie et des mines n° 813-07 du 5 rabii II 1428 (23 avril 2007) accordant le permis de recherche des hydrocarbures dit "Boujdour Onshore I" à l'Office national des hydrocarbures et des mines.

LE MINISTRE DE L'ENERGIE ET DES MINES

Vu la loi n° 21-90 relative à la recherche et à l'exploitation des gisements d'hydrocarbures, promulguée par le dahir n° 1-91-118 du 27 ramadan 1412 (1er avril 1992), telle qu'elle a été modifiée et complétée par la loi n° 27-99 promulguée par le dahir n° 1-99-340 du 9 kaada 1420 (15 février 2000), notamment ses articles 4, 22 et 24 ;
Vu la loi n° 33-01 portant création de l'Office national des hydrocarbures et des mines promulguée par le dahir n° 1-03-203 du 16 ramadan 1424 (11 novembre 2003) ;
Vu le décret n° 2-04-372 du 16 kaada 1425 (29 décembre 2004) pris pour l'application de la loi n° 33-01 portant création de l'Office national des hydrocarbures et des mines, notamment son article 2 ;
Vu le décret n° 2-93-786 du 18 joumada I 1414 (3 novembre 1993) tel que modifié et complété par le décret n° 2-99-210 du 9 hija 1420 (16 mars 2000) pris pour l'application de la loi n° 21-90 susvisée, notamment ses articles premier, 2, 6, 7 et 9 ;
Vu la demande du permis de recherche d'hydrocarbures dit "Boujdour Onshore I" déposée le 9 mars 2007 par l'Office national des hydrocarbures et des mines,

Arrête :

Article premier : Il est accordé à lOffice national des hydrocarbures et des mines, le permis de recherche d'hydrocarbures dit "Boujdour Onshore I".

Article 2 : Les limites du permis visé à l'article premier ci-dessus, qui couvre une superficie de 1759,8 km2 telles qu'elles figurent sur la carte annexée à l'original du présent arrêté, sont définies comme suit :

a) Par les lignes droites joignant successivement les points 1, 2, 3 et 4 de coordonnées Lambert zone III Datum Merchich suivantes :
Points X Y
1 intersection côte 499 000
2 396 000 499 000
3 396 000 455 000
4 intersection côte 455 000
b) par la ligne des plus basses eaux joignant le point 4 au point 1.

Article 3 : Le permis de recherche Boujdour Onshore I est délivré pour une période initiale de quatre années à compter de sa date de notification à l'Office national des hydrocarbures et des mines.

Article 4 : Le présent arrêté sera notifié à l'intéressé et publié au Bulletin officiel.

Rabat, le 5 rabii II 1428 (23 avril 2007).

Mohamed Boutaleb.



    


EN ES FR DE AR


Le Sahara Occidental est occupé par le Maroc. Les entreprises qui concluent des accords avec les autorités marocaines dans les territoires occupés, donnent un signe de légitimité à l’occupation. Cela ouvre aussi des possibilités de travail aux colons marocains et de recettes au gouvernement marocain. Western Sahara Resource Watch demande aux compagnies étrangères de quitter le Sahara Occidental jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée au conflit.

Soutenez Western Sahara Resource Watch

tn_sjovik_demo_610.jpg

Aidez-nous à protéger les ressources naturelles du Sahara Occidental pour le peuple sahraoui. Soutenez notre action en faisant un don.
Agissez pour les 25 de Gdeim Izik !

tn_court_photo_gdeim_izik_610.jpg

Les principaux militants du Sahara occidental sont condamnés à des peines allant de 20 ans à la réclusion à perpétuité suite à une manifestation populaire de 2010, le camp de protestation Gdeim Izik, qui dénonçait la marginalisation sociale et économique du peuple sahraoui dans leur terre occupée.
Rapport. L'énergie verte marocaine utilisée pour piller le Sahara

tn_poweringplunder_fr_610.jpg

Une part croissante de tels projets est située dans le territoire occupé du Sahara Occidental, est utilisée pour le pillage des minerais. Le nouveau rapport WSRW le détaille.

Si'il vous plaît inscrivez pour recevoir la newsletter:





WSRW.org Archives 2017
WSRW.org Archives 2016
WSRW.org Archives 2015
WSRW.org Archives 2014
WSRW.org Archives 2013
WSRW.org Archives 2012
WSRW.org Archives 2011
WSRW.org Archives 2010
WSRW.org Archives 2009
WSRW.org Archives 2008
WSRW.org Archives 2007
WSRW.org Archives 2004-2006






Ces pages web ont été construites avec le soutien financier du syndicat norvégien Industri Energi