Un géant arrête ses achats au Maroc et Sahara Occidental
Une entreprise nationale norvégienne stoppe ses achats aux Maroc et Sahara Occidental. Le montant de ses achats s’élève à environ 10 millions d’euros par an.
Mis à jour le: 10.04 - 2010 20:36Imprimez cette page    
Une entreprise nationale norvégienne stoppe ses achats aux Maroc et Sahara Occidental. Le montant de ses achats s’élève à environ 10 millions d’euros par an.

L’entreprise norvégienne Ewos, détenue partiellement par le gouvernement norvégien a annoncé la nuit dernière l’arrêt de ses achats d’huile de poisson du Maroc et du Sahara Occidental occupé.

L’entreprise a depuis des années acheté entre 12 000 et  20 000 tonnes d’huile de poisson en provenance de la région par le biais de l’importateur norvégien d’huile de poisson GC Rieber.

Si l’on estime le prix de l’huile de poisson à environ 60 centimes d’euros le Kg, les achats d’Ewos dans la région représentent une valeur de 7,2 à 12 millions d’euros annuellement, l’équivalent d’un huitième de l’aide humanitaire annuelle norvégienne aux camps de réfugiés sahraouis en Algérie.

Ewos déclarait dans ses pages d’accueil la nuit dernière n’avoir jamais reçu de demande pour que ces achats s’arrêtent. Ce n’est pas exact. Le Ministère Norvégien du commerce et des finances, aussi bien que le Comité Norvégien de Soutien au Sahara Occidental ont protesté contre ce commerce.

« Nous avons été clair dès le premier jour. Nous sommes satisfait qu’ils en aient tenu compte et soient maintenant en accord avec notre recommandation » a déclaré aujourd’hui Rikke Lind, ministre adjoint au commerce à l’un des plus grands journaux de Norvège, Dagbladet.

Le gouvernement norvégien demande instamment aux compagnies norvégiennes de ne pas investir au Sahara Occidental, ou de faire du commerce avec les produits du territoire.

Le Comité Norvégien de Soutien au Sahara Occidental est très satisfait du traitement de la question par le gouvernement Norvégien.

« Nous sommes très satisfait que le gouvernement norvégien ait pris cette affaire au sérieux. Il est évident que leur message clair est arrivé au bureau de la direction d’Ewos » a dit Sigrun Espe au Comité Norvégien de Soutien au Sahara Occidental.

Ewos est le principal fournisseur d’aliments pour aquaculture en Norvège, partenaire entre autre de la grosse industrie norvégienne du saumon d’élevage.

L’importateur d’huile de poisson, GC Rieber, a reçu de l’huile de poisson des territoires occupés depuis plusieurs années. L’affaire a attiré une nouvelle attention quand les détails de ce commerce ont été montrés dans un documentaire de la chaîne nationale suédoise en mars. La question a retenu particulièrement l’attention d’autant que le président de GC Rieber est le chef de la Confédération les Entreprises Norvégiennes, et qu’il travaillait donc à l’encontre des avis de sa propre confédération et du gouvernement norvégien.

Ewos a annoncé que les achats cesseraient avant fin juin, à la fin du présent contrat.

Pour voir l’article du Dagbladet d’aujourd’hui ici (en norvégien)
http://www.dagbladet.no/2010/04/10/nyheter/miljo/politikk/oppdrett/fiskeri/11209933/

Pour lire le communiqué de presse d’Ewos (en norvégien)
http://www.ewos.com/portal/wps/wcm/connect/EwosNorway/no/frontpage/nyheter/ewos+avslutter+kjop+av+fiskeolje+i+marokko+og+vest+sahara

    


EN ES FR DE AR


Le Sahara Occidental est occupé par le Maroc. Les entreprises qui concluent des accords avec les autorités marocaines dans les territoires occupés, donnent un signe de légitimité à l’occupation. Cela ouvre aussi des possibilités de travail aux colons marocains et de recettes au gouvernement marocain. Western Sahara Resource Watch demande aux compagnies étrangères de quitter le Sahara Occidental jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée au conflit.

Soutenez Western Sahara Resource Watch

tn_sjovik_demo_610.jpg

Aidez-nous à protéger les ressources naturelles du Sahara Occidental pour le peuple sahraoui. Soutenez notre action en faisant un don.
Agissez pour les 25 de Gdeim Izik !

tn_court_photo_gdeim_izik_610.jpg

Les principaux militants du Sahara occidental sont condamnés à des peines allant de 20 ans à la réclusion à perpétuité suite à une manifestation populaire de 2010, le camp de protestation Gdeim Izik, qui dénonçait la marginalisation sociale et économique du peuple sahraoui dans leur terre occupée.
Rapport. L'énergie verte marocaine utilisée pour piller le Sahara

tn_poweringplunder_fr_610.jpg

Une part croissante de tels projets est située dans le territoire occupé du Sahara Occidental, est utilisée pour le pillage des minerais. Le nouveau rapport WSRW le détaille.

Si'il vous plaît inscrivez pour recevoir la newsletter:





WSRW.org Archives 2017
WSRW.org Archives 2016
WSRW.org Archives 2015
WSRW.org Archives 2014
WSRW.org Archives 2013
WSRW.org Archives 2012
WSRW.org Archives 2011
WSRW.org Archives 2010
WSRW.org Archives 2009
WSRW.org Archives 2008
WSRW.org Archives 2007
WSRW.org Archives 2004-2006






Ces pages web ont été construites avec le soutien financier du syndicat norvégien Industri Energi