L’EU met son intérêt avant la paix au Sahara Occidental
puerto_aaiun_front.jpg

La commission Européenne déforme un document de l’ONU pour légitimer sa pêche au Sahara Occidental occupé. Communiqué de presse de Western Sahara Resource Watch, le 1e juillet 2010.
Mis à jour le: 01.07 - 2010 21:10Imprimez cette page    
L’EU met son intérêt avant la paix au Sahara Occidental

Communiqué de presse, 1er juillet 2010.
Western Sahara Resource Watch (WSRW)

Chaque année, l’UE paye des millions d’Euros au Maroc pour des permis de pêcher dans les eaux au large du Sahara Occidental – un secteur qui n’est pas sous souveraineté Marocaine. WSRW considère que les versements sont un soutien direct à l’occupation illégale et brutale du Sahara Occidental par le Maroc. La Commission Européenne, cependant, défend sa pêche hors éthique. Dans un courrier à WSRW la semaine dernière, la commission déclare que son accord de pêche au Sahara Occidental est soutenu par l’avis juridique de l’ONU de 2002. Cela est fait en déformant un document clé de l’ONU.

« L’argument de la commission est scandaleux. Au lieu de se référer à la conclusion évidente de ce document de l’ONU, la Commission Européenne a coupé-collé une phrase absolument non représentative du texte pour justifier ses pêches illégales. La déformation cynique du document de l’ONU sabote directement les droits légitimes du peuple Sahraoui » a déclaré Sara Eyckmans, coordinatrice de Western Sahara Resource Watch.

L’avis juridique du conseil juridique de l’ONU en 2002 déclarait qu’il est illégal d’exploiter les ressources naturelles aux Sahara Occidental si le peuple du Territoire s’y oppose. La commission a tiré du document une phrase hors contexte, déclarant que les activités seraient illégales si elles avaient lieu « au mépris des besoins et des intérêts du peuple de ce Territoire ». La référence entière à une consultation du peuple Sahraoui, qui est une conclusion du document de l’ONU, et qui est fondée sur un droit établi par plus de 100 résolutions de l’ONU, a été complètement ignorée de la Commission.

« Une telle déformation est indicative des efforts actuels des services de la Commission Européenne pour occulter les obligations juridiques internationales de l’UE au profit d’impitoyables intérêts économiques dans la pêche au Sahara Occidental. Ceci est totalement inacceptable, et va complètement à l’encontre de la politique affichée de l’UE de soutien aux efforts de l’ONU dans la résolution de ce long conflit » a déclaré aujourd’hui Western Sahara Resource Watch dans un courrier à la commissaire européenne aux affaires maritimes et à la pêche, Mm. Maria Damanaki.

Le Maroc refuse d’expliquer comment les impôts des contribuables Européens ont été dépensés, et mercredi de cette semaine, le président du comité Pêche du Parlement Européen a déclaré que le refus du Maroc d’expliquer l’utilisation des fonds européens pourrait compromettre le renouvellement prévu de l’actuel accord de pêche. Il y a quelques semaines le Maroc a refusé à une délégation du comité pêche avec mission d’enquête de pouvoir visiter le territoire pour investigation. Le Ministre Marocain à la pêche a déclaré que l’accord de pêche avec l’UE avait avant tout une importance politique.

Ni l’UE ni le Maroc n’ont expliqué comment les Sahraouis ont été consultés à propos des activités commerciales de l’UE dans leur pays, comme prescrit par le droit international et le document de l’ONU.

Pour en savoir plus sur la mauvaise utilisation du document de l’ONU de 2002 et la pêche de l’UE, ainsi que sur la correspondance entre WSRW et la Commission Européenne, rendez vous sur notre site www.fishelsewhere.eu


    


EN ES FR DE AR


Le Sahara Occidental est occupé par le Maroc. Les entreprises qui concluent des accords avec les autorités marocaines dans les territoires occupés, donnent un signe de légitimité à l’occupation. Cela ouvre aussi des possibilités de travail aux colons marocains et de recettes au gouvernement marocain. Western Sahara Resource Watch demande aux compagnies étrangères de quitter le Sahara Occidental jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée au conflit.

Soutenez Western Sahara Resource Watch

tn_sjovik_demo_610.jpg

Aidez-nous à protéger les ressources naturelles du Sahara Occidental pour le peuple sahraoui. Soutenez notre action en faisant un don.
Agissez pour les 25 de Gdeim Izik !

tn_court_photo_gdeim_izik_610.jpg

Les principaux militants du Sahara occidental sont condamnés à des peines allant de 20 ans à la réclusion à perpétuité suite à une manifestation populaire de 2010, le camp de protestation Gdeim Izik, qui dénonçait la marginalisation sociale et économique du peuple sahraoui dans leur terre occupée.
Rapport. L'énergie verte marocaine utilisée pour piller le Sahara

tn_poweringplunder_fr_610.jpg

Une part croissante de tels projets est située dans le territoire occupé du Sahara Occidental, est utilisée pour le pillage des minerais. Le nouveau rapport WSRW le détaille.

Si'il vous plaît inscrivez pour recevoir la newsletter:





WSRW.org Archives 2017
WSRW.org Archives 2016
WSRW.org Archives 2015
WSRW.org Archives 2014
WSRW.org Archives 2013
WSRW.org Archives 2012
WSRW.org Archives 2011
WSRW.org Archives 2010
WSRW.org Archives 2009
WSRW.org Archives 2008
WSRW.org Archives 2007
WSRW.org Archives 2004-2006






Ces pages web ont été construites avec le soutien financier du syndicat norvégien Industri Energi