Un lac d’une algue de valeur découvert au Sahara Occidental occupé
8b62spirulina_lake1_610.jpg

Un organisme microscopique vieux de 3 milliards d'années pourrait être le dernier soutien de l’occupation marocaine. Une nouvelle ressource naturelle don de vie vient d’être découverte dans les territoires occupés du Sahara Occidental.
Mis à jour le: 10.07 - 2010 11:34Imprimez cette page    
Publié sur APSO,
9 juillet 2010.

L’algue appelée spiruline existe depuis qu’il y a de la vie sur terre. C’est une algue très concentrée en nutriments, composée de 60 à 70 % de protéines et très riche en vitamines, calcium, magnésium et en fer assimilable. Elle contient également des nutriments rares dans l’alimentation stimulant les défenses immunitaires. C’est un complément alimentaire capable de rééquilibrer un régime alimentaire peu varié, et très utile lors des problèmes de malnutrition et de maladie comme le sida. Elle est cultivée artificiellement avec des coûts encore trop importants du fait des éléments nécessaires à recréer ses conditions naturelles.

spirulina_lake2_380.jpgCe lac naturel de spiruline découvert à proximité de El Aaiún au Sahara Occidental occupé est par lui-même un phénomène exceptionnel. Les principaux espaces naturels de spiruline au monde sont le lac Tchad, le lac du cratère de Lonar en Inde et le lac Texcoco au Mexique.

Selon les informations recueillies par APSO, des échantillons sont en cours d’analyse dans les laboratoires français.

Si sa qualité se révèle à la hauteur des espérances des chercheurs et scientifiques du CNRST qui l’ont étudiée, cet organisme pourrait être très important pour les Sahraouis souffrant de carence alimentaire. Une étude santé de 2008 montre qu’un enfant Sahraoui sur 5 vivant dans les campements de réfugiés en Algérie est dans un état de malnutrition.

spirulina_lake3_380.jpgNéanmoins, les propriétaires légitimes de cet aliment généreux, ne pourront pas en bénéficier.
Ils vivent en exil, alors que la ressource se trouve dans la partie du territoire que le Maroc occupe.

Les propriétaires de la terre sur laquelle la spiruline a été découverte ont été chassés de leur territoire en 1975, quand le Maroc a envahi le pays sous la condamnation des Nations Unies.

De façon similaire, le Maroc exploite déjà la riche ressource en poisson au large du Sahara Occidental, en vendant des permis de pêche aux gouvernements étrangers. Aucun des bénéfices, ni aucun de ces poissons ne finissent sur la table du peuple Sahraoui.

APSO, 9 juillet 2010

Sources : APSO, Spirumanne (http://spirumanne.com), Spiruline Solidaire, http://www.lavieeco.com.

    


EN ES FR DE AR


Le Sahara Occidental est occupé par le Maroc. Les entreprises qui concluent des accords avec les autorités marocaines dans les territoires occupés, donnent un signe de légitimité à l’occupation. Cela ouvre aussi des possibilités de travail aux colons marocains et de recettes au gouvernement marocain. Western Sahara Resource Watch demande aux compagnies étrangères de quitter le Sahara Occidental jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée au conflit.

Soutenez Western Sahara Resource Watch

tn_sjovik_demo_610.jpg

Aidez-nous à protéger les ressources naturelles du Sahara Occidental pour le peuple sahraoui. Soutenez notre action en faisant un don.
Agissez pour les 25 de Gdeim Izik !

tn_court_photo_gdeim_izik_610.jpg

Les principaux militants du Sahara occidental sont condamnés à des peines allant de 20 ans à la réclusion à perpétuité suite à une manifestation populaire de 2010, le camp de protestation Gdeim Izik, qui dénonçait la marginalisation sociale et économique du peuple sahraoui dans leur terre occupée.
Rapport. L'énergie verte marocaine utilisée pour piller le Sahara

tn_poweringplunder_fr_610.jpg

Une part croissante de tels projets est située dans le territoire occupé du Sahara Occidental, est utilisée pour le pillage des minerais. Le nouveau rapport WSRW le détaille.

Si'il vous plaît inscrivez pour recevoir la newsletter:





WSRW.org Archives 2017
WSRW.org Archives 2016
WSRW.org Archives 2015
WSRW.org Archives 2014
WSRW.org Archives 2013
WSRW.org Archives 2012
WSRW.org Archives 2011
WSRW.org Archives 2010
WSRW.org Archives 2009
WSRW.org Archives 2008
WSRW.org Archives 2007
WSRW.org Archives 2004-2006






Ces pages web ont été construites avec le soutien financier du syndicat norvégien Industri Energi