Pillage de Noël des importateurs néo-zélandais
new_zealand_610.jpg

Deux bateaux sont sur le point d'arriver en Nouvelle-Zélande avec des phosphates du Sahara Occidental occupé.
Mis à jour le: 07.01 - 2013 16:36Imprimez cette page    
La Nouvelle-Zélande reste l'un des plus grands importateurs de phosphate provenant du territoire occupé. Deux navires sont maintenant en route vers le Pacifique avec des roches qui alimentent le conflit au Sahara Occidental.

Le Sahara Occidental est occupé illégalement par le Maroc, et l'importation de ces phosphates est clairement en violation du droit international. Le Service juridique des Nations Unies a émis un avis au Conseil de Sécurité sur les ressources minérales au Sahara occidental. Le peuple sahraoui, ceux qui vivent en tant que réfugiés, et ceux qui vivent sous l'occupation marocaine, protestent contre ce commerce.

bulk_titan_northport_250.jpg
  • Le 31 décembre 2012, le navire de vrac Titan devrait arriver à Northport (ou cliquez sur la photo à droite), continuer vers Tauranga, où il est estimé rester à l’ancre du 1 au 5 janvier 2013. La société importatrice dans les ports de Tauranga / Bluff est Ballance Agri-Nutrients.

    Selon le site Web du port d'Auckland (ou télécharger ici), l'agent de navigation, au moment de son arrivée à Northport (Bluff), est Wilhelmsen Ship Service de Norvège. D'après ce que WSRW comprend, ce n'est pas correct. Ship Service Wilhelmsen est, néanmoins, agent de la compagnie qui se charge d'une nouvelle cargaison à bord du navire à son départ de Nouvelle-Zélande.

    Le vraquier Titan (numéro OMI 9425758) est dit avoir la structure de propriété suivante:
    Propriétaire du groupe : Okouchi Kaiun KK (Japon)
    Directeur du navire : Alfa Ship Managers Pte Ltd (Singapour)
    Opérateur : Okouchi Kaiun KK (Japon)
    DOC Société : Alfa Ship Managers Pte Ltd (Singapour)
    Propriétaire immatriculé : Batanagar Shipping Corp (Panama)
    Directeur technique : Alfa Ship Managers Pte Ltd (Singapour)

    conti_pyrit_lyttleton_new_eta_250.jpg
  • Le 17 janvier, un autre navire devrait arriver en Nouvelle-Zélande, le Conti Pyrit. Voir registre à Lyttleton vers la droite (cliquez pour une meilleure résolution).

    L'arrivée du Conti Pyrit a été retardée de plusieurs semaines. Conti Pyrit devait initialement arriver en Nouvelle-Zélande le 25 décembre 2012. Le retard correspond à un séjour apparemment très long au port d’El Aaiun. Le navire semble avoir été au repos à El Aaiun du 11 novembre au 21 décembre. La société importatrice à Lyttleton est Ravensdown.

    À ce que WSRW comprend, le Conti Pyrit se dirige actuellement depuis le Sahara Occidental vers São Paulo, au Brésil, tandis que les registres portuaires en Nouvelle-Zélande indique le navire est en provenance de El Aaiun. Logiquement, cela voudrait dire que le navire se rend à São Paolo pour ne pas décharger, ou décharger seulement une partie de sa cargaison au Brésil, avant de continuer vers la Nouvelle-Zélande avec le reste. Le navire est d’un port en lourd de 56 956 tonnes

    Conti Pyrit (numéro IMO 9452646) est apparemment détenu par Conti Holding GmbH & Co KG, géré par Conti Reederei GmbH Gestion et exploité par les transporteurs Oldendorff GmbH & Co, toutes des entreprises allemandes.

  •     


    EN ES FR DE AR


    Le Sahara Occidental est occupé par le Maroc. Les entreprises qui concluent des accords avec les autorités marocaines dans les territoires occupés, donnent un signe de légitimité à l’occupation. Cela ouvre aussi des possibilités de travail aux colons marocains et de recettes au gouvernement marocain. Western Sahara Resource Watch demande aux compagnies étrangères de quitter le Sahara Occidental jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée au conflit.

    Soutenez Western Sahara Resource Watch

    tn_sjovik_demo_610.jpg

    Aidez-nous à protéger les ressources naturelles du Sahara Occidental pour le peuple sahraoui. Soutenez notre action en faisant un don.
    Agissez pour les 25 de Gdeim Izik !

    tn_court_photo_gdeim_izik_610.jpg

    Les principaux militants du Sahara occidental sont condamnés à des peines allant de 20 ans à la réclusion à perpétuité suite à une manifestation populaire de 2010, le camp de protestation Gdeim Izik, qui dénonçait la marginalisation sociale et économique du peuple sahraoui dans leur terre occupée.
    Rapport. L'énergie verte marocaine utilisée pour piller le Sahara

    tn_poweringplunder_fr_610.jpg

    Une part croissante de tels projets est située dans le territoire occupé du Sahara Occidental, est utilisée pour le pillage des minerais. Le nouveau rapport WSRW le détaille.

    Si'il vous plaît inscrivez pour recevoir la newsletter:





    WSRW.org Archives 2017
    WSRW.org Archives 2016
    WSRW.org Archives 2015
    WSRW.org Archives 2014
    WSRW.org Archives 2013
    WSRW.org Archives 2012
    WSRW.org Archives 2011
    WSRW.org Archives 2010
    WSRW.org Archives 2009
    WSRW.org Archives 2008
    WSRW.org Archives 2007
    WSRW.org Archives 2004-2006






    Ces pages web ont été construites avec le soutien financier du syndicat norvégien Industri Energi