Le forage : nouveauté pour les explorateurs à terre
zag_drill.jpg

Le forage prévu d'un puits sur le bloc Zag, et plus probablement  au Sahara Occidental occupé est maintenant prévu pour le premier semestre de 2014.
Mis à jour le: 05.02 - 2013 08:11Imprimez cette page    
Les deux sociétés britanniques San Leon Energy et d'huile Longreach Oil and Gas envisagent de forer un puits d'exploration sur le bloc Zag au cours du premier semestre de 2014. Ceci apparaît dans une présentation de la société publiée le 10 janvier 2013.

Le puits sera très probablement foré dans les territoires occupés du Sahara Occidental, où les deux compagnies ont réalisé la plupart de leurs études sur le bloc. Le bloc Zag s'étend à la zone nord-est du Sahara Occidental, et pourrait contenir du gaz, selon les compagnies sous licence.

tn_longreach_610.jpgWestern Sahara Resource Watch a envoyé de nombreuses lettres aux entreprises, leur demandant la raison de telles explorations dans les territoires occupés au Sahara Occidental, alors que l’ONU a déclaré que toute exploration pétrolière viole le droit international. L'industrie est considérée comme contribuant à saper directement le processus de paix de l'ONU. WSRW attend des réponses à toutes les lettres.

Le programme sur Zag a été reporté à quelques reprises au cours des dernières années. Une présentation similaire de la société Longreach de mai 2011, a montré qu'ils avaient l'intention de faire une étude sismique en Q3 et Q4 en 2011pour une valeur de 1 million de $US, et de forer un puits d’exploration pour 2.7 millions de $US sur le bloc Zag au troisième et quatrième trimestre de 2012.

Pour le bloc de Tarfaya, selon le même document, l'exploration est bien prévue maintenant au premier trimestre de 2014. Prenant en considération les lieux où les entreprises ont fait le plus de recherche à ce jour, ce puits serait très probablement foré au Maroc propre, juste au nord de la frontière avec le Sahara Occidental. Il se pourrait bien que le puits ait déjà été fait dans cette section. Dans un rapport de la compagnie le 29 juin 2011, la société a déclaré que «le forage de deux puits dans notre projet pilote marocain de Tarfaya Oil Shale a commencé au 2ème trimestre 2011 et un troisième puits est actuellement prévu ».

    


EN ES FR DE AR


Le Sahara Occidental est occupé par le Maroc. Les entreprises qui concluent des accords avec les autorités marocaines dans les territoires occupés, donnent un signe de légitimité à l’occupation. Cela ouvre aussi des possibilités de travail aux colons marocains et de recettes au gouvernement marocain. Western Sahara Resource Watch demande aux compagnies étrangères de quitter le Sahara Occidental jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée au conflit.

Soutenez Western Sahara Resource Watch

tn_sjovik_demo_610.jpg

Aidez-nous à protéger les ressources naturelles du Sahara Occidental pour le peuple sahraoui. Soutenez notre action en faisant un don.
Agissez pour les 25 de Gdeim Izik !

tn_court_photo_gdeim_izik_610.jpg

Les principaux militants du Sahara occidental sont condamnés à des peines allant de 20 ans à la réclusion à perpétuité suite à une manifestation populaire de 2010, le camp de protestation Gdeim Izik, qui dénonçait la marginalisation sociale et économique du peuple sahraoui dans leur terre occupée.
Rapport. L'énergie verte marocaine utilisée pour piller le Sahara

tn_poweringplunder_fr_610.jpg

Une part croissante de tels projets est située dans le territoire occupé du Sahara Occidental, est utilisée pour le pillage des minerais. Le nouveau rapport WSRW le détaille.

Si'il vous plaît inscrivez pour recevoir la newsletter:





WSRW.org Archives 2017
WSRW.org Archives 2016
WSRW.org Archives 2015
WSRW.org Archives 2014
WSRW.org Archives 2013
WSRW.org Archives 2012
WSRW.org Archives 2011
WSRW.org Archives 2010
WSRW.org Archives 2009
WSRW.org Archives 2008
WSRW.org Archives 2007
WSRW.org Archives 2004-2006






Ces pages web ont été construites avec le soutien financier du syndicat norvégien Industri Energi