Des mammifères marins tués dans les eaux occupés
pilot_whale_610_200.jpg

Western Sahara Resource Watch a reçu des photos de baleines pilotes et des dauphins tués dans les eaux du Sahara Occidental occupé.
Mis à jour le: 12.02 - 2013 14:20Imprimez cette page    
Selon Dakhla news, la baleine a été capturée par un chalutier russe dans les mers profondes du Sahara Occidental, mi-décembre. Cela correspond au moment où la flotte russe est revenue dans les eaux du Sahara Occidental occupé, quelque 72 heures après la signature d'un accord de pêche avec la puissance occupante le Maroc.

Les photos des dauphins ont été prises il y a trois mois à bord de navires de pêche de type RSW (eau de mer réfrigérés), selon les associations de pêcheurs à Dakhla Nawras, Al-Qindil et de l'Association sahraouie des marins. Ces navires, selon les pêcheurs sahraouis, sont utilisés par la flotte marocaine ou par des compagnies de pêche étrangères pêchant sous pavillon marocain. Ces dernières sont principalement des sociétés européennes, affirment-ils.

Il y a quelques semaines, les pêcheurs sahraouis ont investi la délégation locale de la pêche pour protester contre le manque de respect de la faune marine dans leur pays occupé. Selon eux, les inspecteurs chargés de veiller à ce que les pêcheurs respectent les conditions énoncées dans les accords ou contrats de pêche, y compris les clauses relatives à la protection des animaux marins, ne font pas leur travail correctement.

Le Maroc a adhéré à L’Accord sur la conservation des cétacés de la mer Noire, de la Méditerranée et de la zone Atlantique adjacente (ACCOBAMS) en 1999. L'accord vise à protéger des cétacés (qui comprennent les espèces comme les dauphins communs et baleines) et invite ses membres à appliquer la législation pour empêcher le prélèvement délibéré de cétacés par les navires battant leur pavillon ou relevant de leur juridiction, et à réduire les prises accidentelles.


dolphins_610.jpg

pilot_whale_610.jpg

dolphine02_610.jpg

dolphine_01_610.jpg

    


EN ES FR DE AR


Le Sahara Occidental est occupé par le Maroc. Les entreprises qui concluent des accords avec les autorités marocaines dans les territoires occupés, donnent un signe de légitimité à l’occupation. Cela ouvre aussi des possibilités de travail aux colons marocains et de recettes au gouvernement marocain. Western Sahara Resource Watch demande aux compagnies étrangères de quitter le Sahara Occidental jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée au conflit.

Soutenez Western Sahara Resource Watch

tn_sjovik_demo_610.jpg

Aidez-nous à protéger les ressources naturelles du Sahara Occidental pour le peuple sahraoui. Soutenez notre action en faisant un don.
Agissez pour les 25 de Gdeim Izik !

tn_court_photo_gdeim_izik_610.jpg

Les principaux militants du Sahara occidental sont condamnés à des peines allant de 20 ans à la réclusion à perpétuité suite à une manifestation populaire de 2010, le camp de protestation Gdeim Izik, qui dénonçait la marginalisation sociale et économique du peuple sahraoui dans leur terre occupée.
Rapport. L'énergie verte marocaine utilisée pour piller le Sahara

tn_poweringplunder_fr_610.jpg

Une part croissante de tels projets est située dans le territoire occupé du Sahara Occidental, est utilisée pour le pillage des minerais. Le nouveau rapport WSRW le détaille.

Si'il vous plaît inscrivez pour recevoir la newsletter:





WSRW.org Archives 2017
WSRW.org Archives 2016
WSRW.org Archives 2015
WSRW.org Archives 2014
WSRW.org Archives 2013
WSRW.org Archives 2012
WSRW.org Archives 2011
WSRW.org Archives 2010
WSRW.org Archives 2009
WSRW.org Archives 2008
WSRW.org Archives 2007
WSRW.org Archives 2004-2006






Ces pages web ont été construites avec le soutien financier du syndicat norvégien Industri Energi