Décision ajournée
puerto_aaiun_front.jpg

Les États membres de l'UE ne sont pas parvenus aujourd'hui à une décision sur le protocole de pêche UE-Maroc. Le vote est reporté de quelques jours.
Mis à jour le: 30.10 - 2013 21:19Imprimez cette page    
Pour des raisons de procédure, le vote est repoussé à la prochaine réunion du COREPER, en début de semaine prochaine .

Bien qu'il n'y ait pas eu de discussion sur le contenu de la proposition de protocole, les États membres ne semblent pas unanimes dans leur jugement sur le texte. La Suède et le Danemark ont clairement exprimé leur opposition, alors qu'un groupe dirigé par le bénéficiaire principal de ce protocole, l’Espagne, est ostensiblement favorable à l'accord. Plusieurs pays sont dits hésitants.

Le très critiqué protocole offre à l'UE quatre années d’accès aux eaux que le Maroc considère comme relevant de sa souveraineté. En contradiction avec les opinions du reste du monde, la propre interprétation marocaine de sa souveraineté inclut le Sahara Occidental - une vaste étendue de terre qu'il occupe largement depuis 1975. Le peuple sahraoui, les habitants originaires du territoire n'ont été entendus ni par l'UE ni par le Maroc, en dépit de leurs protestations continuelles contre la pêche de l'UE dans leurs eaux occupées.

Un avis juridique de l'ONU de 2002 qualifie ces activités d’illégales en cas d'impossibilité de respecter la volonté et les intérêts du peuple sahraoui.

    


EN ES FR DE AR


Le Sahara Occidental est occupé par le Maroc. Les entreprises qui concluent des accords avec les autorités marocaines dans les territoires occupés, donnent un signe de légitimité à l’occupation. Cela ouvre aussi des possibilités de travail aux colons marocains et de recettes au gouvernement marocain. Western Sahara Resource Watch demande aux compagnies étrangères de quitter le Sahara Occidental jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée au conflit.

Soutenez Western Sahara Resource Watch

tn_sjovik_demo_610.jpg

Aidez-nous à protéger les ressources naturelles du Sahara Occidental pour le peuple sahraoui. Soutenez notre action en faisant un don.
Agissez pour les 25 de Gdeim Izik !

tn_court_photo_gdeim_izik_610.jpg

Les principaux militants du Sahara occidental sont condamnés à des peines allant de 20 ans à la réclusion à perpétuité suite à une manifestation populaire de 2010, le camp de protestation Gdeim Izik, qui dénonçait la marginalisation sociale et économique du peuple sahraoui dans leur terre occupée.
Rapport. L'énergie verte marocaine utilisée pour piller le Sahara

tn_poweringplunder_fr_610.jpg

Une part croissante de tels projets est située dans le territoire occupé du Sahara Occidental, est utilisée pour le pillage des minerais. Le nouveau rapport WSRW le détaille.

Si'il vous plaît inscrivez pour recevoir la newsletter:





WSRW.org Archives 2017
WSRW.org Archives 2016
WSRW.org Archives 2015
WSRW.org Archives 2014
WSRW.org Archives 2013
WSRW.org Archives 2012
WSRW.org Archives 2011
WSRW.org Archives 2010
WSRW.org Archives 2009
WSRW.org Archives 2008
WSRW.org Archives 2007
WSRW.org Archives 2004-2006






Ces pages web ont été construites avec le soutien financier du syndicat norvégien Industri Energi