Savez-vous quoi que ce soit sur ces fantoches pro-marocains?
fake_saharawis_meet_kosmos.jpg

Pour tenter de blanchir ses activités au Sahara Occidental occupé, Kosmos Energy rencontre plusieurs organisations fictives, choisies dans la liste des autorités marocaines. WSRW a reçu une photo prise lors d’une de ces réunions, qui a eu lieu cette semaine. Nous avons besoin de votre aide pour savoir qui sont ces personnes et organisations.
Mis à jour le: 28.09 - 2014 18:41Imprimez cette page    
Dans les villes de Dakhla, Boujdour et El Aaiun, Kosmos Energy va rencontrer des responsables marocains et des groupes de marionnettes pro-marocaines qui ont été soigneusement sélectionnés par le gouvernement marocain afin de s'assurer qu'ils ne diront rien qui s'écarte de la propagande officielle, soit qu’il n'y a pas de problèmes dans "les provinces du sud" et que Kosmos Energy est le bienvenu sur le territoire.

Lors de ses réunions le 26 à El Aaiun et le 27 à Boujdour Kosmos ne rencontrera pas de groupes qui défendent le droit à l'autodétermination des Sahraouis ou qui défendent leurs droits humains fondamentaux. Les représentants de la compagnie ne verront pas non plus de manifestations contre leur présence, puisque la violente répression marocaine contre de telles protestations a conduit les Sahraouis loin des rues et à se rassembler dans leurs maisons ou dans le désert pour exprimer leur désaccord.

Si vous savez quelque chose sur les individus présents sur la photo ou sur les groupes pro-marocains que Kosmos Energy rencontre, s'il vous plaît envoyez-nous des informations à contact@wsrw.org. Aucun groupe sahraoui n’a, à la connaissance de WSRW, jamais été contacté par les compagnies pétrolières concernées.

Maroc ne permet pas l'enregistrement des groupes sahraouis qui défendent les droits humains, le droit à l'autodétermination ou à l'indépendance, en dépit des appels au Conseil des droits de l'homme à Genève. Les principaux opposants sahraouis aux activités pétrolières ont été condamnés à la prison à vie par le tribunal militaire marocain. Selon l'ONU toute exploration pétrolière au Sahara Occidental viole le droit international à moins que le peuple du territoire n’y consente.

Kosmos ne semble pas désireux de rencontrer de réels Sahraouis. Des groupes sahraouis ont à de nombreuses reprises envoyé des lettres de protestation à Kosmos et à son partenaire écossais Cairn Energy.

Une de ces lettres, d'un groupe qui choisit de garder l'anonymat par peur des conséquences, indique : «les actions de votre compagnie apporteront plus de problèmes et vont nourrir la violence et l'obstruction à la paix. Nous suggérons à Kosmos Energy de suivre les traces de Kerr-McGee et donc de se retirer du territoire sans causer plus de problèmes et de perte pour vous-mêmes ».

    


EN ES FR DE AR


Le Sahara Occidental est occupé par le Maroc. Les entreprises qui concluent des accords avec les autorités marocaines dans les territoires occupés, donnent un signe de légitimité à l’occupation. Cela ouvre aussi des possibilités de travail aux colons marocains et de recettes au gouvernement marocain. Western Sahara Resource Watch demande aux compagnies étrangères de quitter le Sahara Occidental jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée au conflit.

Soutenez Western Sahara Resource Watch

tn_sjovik_demo_610.jpg

Aidez-nous à protéger les ressources naturelles du Sahara Occidental pour le peuple sahraoui. Soutenez notre action en faisant un don.
Agissez pour les 25 de Gdeim Izik !

tn_court_photo_gdeim_izik_610.jpg

Les principaux militants du Sahara occidental sont condamnés à des peines allant de 20 ans à la réclusion à perpétuité suite à une manifestation populaire de 2010, le camp de protestation Gdeim Izik, qui dénonçait la marginalisation sociale et économique du peuple sahraoui dans leur terre occupée.
Rapport. L'énergie verte marocaine utilisée pour piller le Sahara

tn_poweringplunder_fr_610.jpg

Une part croissante de tels projets est située dans le territoire occupé du Sahara Occidental, est utilisée pour le pillage des minerais. Le nouveau rapport WSRW le détaille.

Si'il vous plaît inscrivez pour recevoir la newsletter:





WSRW.org Archives 2017
WSRW.org Archives 2016
WSRW.org Archives 2015
WSRW.org Archives 2014
WSRW.org Archives 2013
WSRW.org Archives 2012
WSRW.org Archives 2011
WSRW.org Archives 2010
WSRW.org Archives 2009
WSRW.org Archives 2008
WSRW.org Archives 2007
WSRW.org Archives 2004-2006






Ces pages web ont été construites avec le soutien financier du syndicat norvégien Industri Energi