Mohamed Bani
48 ans
Condamné à la prison à vie par la cour d’appel de Salé en 2017
Mis à jour le: 18.11 - 2014 15:22Imprimez cette page    
Mohamed Bani est né à El Aaiun, la capitale du Sahara Occidental occupé, en 1969. Marié et père de cinq enfants, Bani a été l'un des rares sahraouis a avoir eu la chance d'avoir trouvé un emploi dans un système qui préfère les colons marocains aux Sahraouis. Mohamed travaillait au ministère de l'Infrastructure.

Mohamed Bani a été arrêté le 8 novembre 2010, sur le site du campement de Gdeim Izik, alors qu'il se préparait à évacuer les lieux. Mohamed n'a pas participé au campement de protestation, mais est venu de temps en temps visiter des parents qui avaient planté leur tente sur le site. Il avait rendu visite à sa famille le dimanche 7 novembre le jour précédent la destruction du campement par le feu. Quand il avait essayé de partir dans la soirée, il avait été arrêté par la police et l'armée marocaines, qui avaient bouclé les environs du camp. Quand Mohamed a tenté de repartir le lendemain matin, la police l'a arrêté, l'accusant d'avoir écrasé des officiers.

Bani a subi torture physique et psychologique en détention. Après avoir été gravement blessé à la tête sous l’excès de coups, il a passé six jours sans aucune forme d'assistance médicale, mais menottés, les yeux bandés, privé de sommeil et de nourriture, et arrosé d'urine. Les blessures n’ont pas guéri et Mohamed continue à avoir des problèmes résultant de la blessure à la tête reçue ce jour-là.

Le 17 février 2013, le tribunal militaire marocain de Rabat a condamné Mohamed Bani à la réclusion à perpétuité.

Bani a été condamné le 19 juillet 2017 à la prison à vie par la cour d'appel de Salé. Le procureur a appelé de nouveaux témoins lors de la procédure devant la cour d'appel. Ces témoins qui manquaient de la crédibilité nécessaire et sans procédure d'identification légale, ont décrit comment Bani avait attaqué les forces militaires avec sa voiture. De son côté, Bani a déclaré que le matin du 8 novembre, il était en route vers la ville pour conduire ses enfants à l'école, que sa voiture avait été heurtée par des pierres et qu'il avait perdu connaissance lorsqu'il avait été touché à la tête avec un rocher. Bani insiste sur le fait qu'il n'a pas attaqué les forces militaires avec sa voiture et qu'il a été renversé lorsque sa voiture a été heurtée par des pierres.

Bani a été condamné pour formation d'une organisation criminelle et pour meurtre avec l'intention de tuer. La preuve principale contre lui est le dossier de police et les témoins qui ont fait surface sept ans après l'incident.

    


EN ES FR DE AR


Le Sahara Occidental est occupé par le Maroc. Les entreprises qui concluent des accords avec les autorités marocaines dans les territoires occupés, donnent un signe de légitimité à l’occupation. Cela ouvre aussi des possibilités de travail aux colons marocains et de recettes au gouvernement marocain. Western Sahara Resource Watch demande aux compagnies étrangères de quitter le Sahara Occidental jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée au conflit.

Soutenez Western Sahara Resource Watch

tn_sjovik_demo_610.jpg

Aidez-nous à protéger les ressources naturelles du Sahara Occidental pour le peuple sahraoui. Soutenez notre action en faisant un don.
Agissez pour les 25 de Gdeim Izik !

tn_court_photo_gdeim_izik_610.jpg

Les principaux militants du Sahara occidental sont condamnés à des peines allant de 20 ans à la réclusion à perpétuité suite à une manifestation populaire de 2010, le camp de protestation Gdeim Izik, qui dénonçait la marginalisation sociale et économique du peuple sahraoui dans leur terre occupée.
Rapport. L'énergie verte marocaine utilisée pour piller le Sahara

tn_poweringplunder_fr_610.jpg

Une part croissante de tels projets est située dans le territoire occupé du Sahara Occidental, est utilisée pour le pillage des minerais. Le nouveau rapport WSRW le détaille.

Si'il vous plaît inscrivez pour recevoir la newsletter:





WSRW.org Archives 2017
WSRW.org Archives 2016
WSRW.org Archives 2015
WSRW.org Archives 2014
WSRW.org Archives 2013
WSRW.org Archives 2012
WSRW.org Archives 2011
WSRW.org Archives 2010
WSRW.org Archives 2009
WSRW.org Archives 2008
WSRW.org Archives 2007
WSRW.org Archives 2004-2006






Ces pages web ont été construites avec le soutien financier du syndicat norvégien Industri Energi