Un forage de Kosmos avant la fin de l'année ?
atwood_achiever_610.jpg

Selon les dernières sources disponibles, Kosmos et Cairn projettent toujours de lancer leur forage au Sahara Occidental avant la fin de l'année.
Mis à jour le: 03.12 - 2014 02:17Imprimez cette page    
Selon un rapport investisseur de Cairn Energy, daté du 17 novembre 2014, les opérations de forage au large de Boujdour, au Sahara Occidental occupé, sont toujours prévues pour cette année, quoiqu’à la toute fin du quatrième trimestre.

Cependant, la plate-forme pétrolière affrétée par Kosmos et ses partenaires pour entreprendre l’actuel forage – le Atwood Achiever, propriété de Atwood Oceanics Inc - est toujours situé dans la partie nord du Sénégal, près de la frontière avec la Mauritanie. Le navire est dans la région depuis maintenant environ trois semaines, ce qui est un temps plus long que celui nécessaire à l'avitaillement.

Des sources ont confirmé à WSRW que la plate-forme fore dans le sud de la Mauritanie, à cheval sur la frontière nord du Sénégal. Kosmos est titulaire d'un bloc pétrolier dans le sud de la Mauritanie et dispose d'un accord d'amodiation (farm-in agreement) avec Timmis Corp qui détient un bloc dans le nord du Sénégal. Après avoir terminé son opération de forage, la plate-forme se déplacera sur les eaux du Sahara Occidental.

Cette information est soutenue par le PDG d’Atwood Oceanics, Rob Saltiel, qui a déclaré le 11 novembre dans une conférence téléphonique sur les bénéfices de l’entreprise au quatrième trimestre : "Le Achiever a quitté le chantier en état prêt-à-forer, bénéficiant grandement des enseignements tirés du Atwood Advantage. Le Achiever a déjà réalisé deux arrêts sur sa mobilisation et se dirige maintenant vers la Mauritanie pour terminer certains tests finaux avant de commencer les opérations de forage". Et aussi "J’ai vu le Achiever à Singapour mi-septembre et j’ai passé du temps à visiter le navire et à rencontrer les équipages. Je peux témoigner du fait que nous avons réuni une équipe de forage capable et motivée qui est impatiente de commencer le forage pour notre client, Kosmos Energy, plus tard ce trimestre."

Cela indique que Kosmos Energy et ses partenaires vont commencer à pomper du pétrole au Sahara Occidental occupé avant les discussions d’avril 2015 du Conseil de sécurité de l'ONU sur les événements en cours dans la dernière colonie d’Afrique.

Une autre preuve que Kosmos va assommer l’ONU à coup de poing vient de l'entreprise elle-même. Selon le Moyen-Orient Economic Digest (MEED), le chef de la direction exploration de Kosmos, Brian Maxted, a déclaré dans une conférence téléphonique le 3 novembre 2014 que les résultats du puits d'exploration sur le bloc dit « Cap Boujdour Offshore » seront annoncés au cours du premier trimestre de 2015, soit avant la réunion du Conseil de sécurité des Nations Unies.

Dans son rapport trimestriel du 30 septembre à la commission américaine Securities and Exchange, Kosmos Energy a déclaré ce qui suit : "En septembre 2014, nous avons pris livraison du Atwood Achiever nouvelle plateforme de forage 6ème génération de Atwood Oceanics, Inc. La plateforme devrait commencer les opérations de forage en Afrique du Nord-Ouest au cours du quatrième trimestre 2014. L’accord de forage couvre une période initiale de trois ans à un taux d'environ 0,6 Millions de $/jour, avec une option pour prolonger l'accord pour une période supplémentaire de trois ans. Nous avons conclu un accord de partage de la plateforme, par lequel deux créneaux (estimés à 90 jours en 2015 et 70 jours en 2016) ont été attribués à un tiers".

Le tiers mentionné semble être Freeport-McMoRan, qui a signé un accord de partage de plate-forme avec Kosmos le 1er avril 2014. En tant que tel, Freeport-McMoRan utilisera le Atwood Achiever pour forer dans le puit Toubkal-1 au Maroc, pour un temps limité en 2015 et 2016.

Pendant ce temps, Kosmos a renommé le site Gargaa, au large de Boujdour au Sahara Occidental, appelé maintenant Al Khayr, comme annoncé dans ses résultats du troisième trimestre : « Le navire de forage Atwood Achiever est actuellement mobilisé au nord-ouest de l'Afrique en avance sur la campagne de forage pluriannuel de l'entreprise. Le premier forage d’exploration ciblant la prospection Al Khayr (précédemment nommé Gargaa) est prévu pour la fin du quatrième trimestre ». Fait intéressant, al-Khayr en arabe veut dire "le meilleur".

Les projets de forage de Kosmos Energy sont apparus dans Upstream Online, un média spécialiste du pétrole, le 21 février de cette année. À l'époque, le forage d'exploration au Sahara Occidental occupé était toujours prévu pour "octobre ou novembre".

Enfin, il est intéressant de prendre note de la portée du programme de forage au Maroc et au Sahara Occidental. Cairn Energy a déclaré le 16 mai 2014 que "Cairn a établi une position à la fois dans le plateau de carbonate Jurassique et dans les clastiques Mésozoïque émergents en eau profonde. La région suscite l'intérêt de l'industrie, d'autres opérateurs prennent des licences dans la région et la l'industrie projette de forer environ 10 puits d’ici à 2016." (souligné par nous).

La compagnie a déclaré que le programme forage "Afrique du nord" durerait trois ans.

    


EN ES FR DE AR


Le Sahara Occidental est occupé par le Maroc. Les entreprises qui concluent des accords avec les autorités marocaines dans les territoires occupés, donnent un signe de légitimité à l’occupation. Cela ouvre aussi des possibilités de travail aux colons marocains et de recettes au gouvernement marocain. Western Sahara Resource Watch demande aux compagnies étrangères de quitter le Sahara Occidental jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée au conflit.

Soutenez Western Sahara Resource Watch

tn_sjovik_demo_610.jpg

Aidez-nous à protéger les ressources naturelles du Sahara Occidental pour le peuple sahraoui. Soutenez notre action en faisant un don.
Agissez pour les 25 de Gdeim Izik !

tn_court_photo_gdeim_izik_610.jpg

Les principaux militants du Sahara occidental sont condamnés à des peines allant de 20 ans à la réclusion à perpétuité suite à une manifestation populaire de 2010, le camp de protestation Gdeim Izik, qui dénonçait la marginalisation sociale et économique du peuple sahraoui dans leur terre occupée.
Rapport. L'énergie verte marocaine utilisée pour piller le Sahara

tn_poweringplunder_fr_610.jpg

Une part croissante de tels projets est située dans le territoire occupé du Sahara Occidental, est utilisée pour le pillage des minerais. Le nouveau rapport WSRW le détaille.

Si'il vous plaît inscrivez pour recevoir la newsletter:





WSRW.org Archives 2017
WSRW.org Archives 2016
WSRW.org Archives 2015
WSRW.org Archives 2014
WSRW.org Archives 2013
WSRW.org Archives 2012
WSRW.org Archives 2011
WSRW.org Archives 2010
WSRW.org Archives 2009
WSRW.org Archives 2008
WSRW.org Archives 2007
WSRW.org Archives 2004-2006






Ces pages web ont été construites avec le soutien financier du syndicat norvégien Industri Energi