Des Sahraouis face aux pelleteuses contre le vol marocain de la terre
ocp_protest_oct_2015_2_610_200.jpg

WSRW a reçu des images de manifestation de Sahraouis face à des pelleteuses supposées appartenir à l’OCP, la compagnie nationale marocaine de phosphate. Les Sahraouis prétendent que le Maroc leur a confisqué leurs terres pour permettre plus d'investissements étrangers dans le territoire occupé.
Mis à jour le: 21.10 - 2015 17:29Imprimez cette page    
La manifestation du 20 octobre a eu lieu au sud de la capitale du Sahara Occidental El Aaiun. Les manifestants étaient principalement des personnes âgées, les Sahraouis dont les familles disent avoir été propriétaires de la terre depuis très longtemps. Les photos de la manifestation sont visibles ci-dessous.

Des sources sur le terrain disent que le gouvernement marocain confisque des terres appartenant à des Sahraouis. Le Maroc voudrait augmenter le nombre d'investisseurs étrangers dans la partie du Sahara Occidental qu'il occupe en violation du droit international. Offrir des terres à des investisseurs potentiels serait une première étape dans ce processus.

Les mêmes sources indiquent qu'il y a environ sept semaines, une délégation étrangère inconnue a visité la région qui est maintenant retournée par les pelleteuses. Il se dit que quelque temps auparavant, le président du Forum de Crans Montana aurait également visité la région, lors d'un voyage dans lequel il a également visité Boujdour et Dakhla - deux autres villes au Sahara Occidental occupé. Bien que largement condamné, Crans Montana a organisé au Sahara Occidental occupé un forum pour les politiciens et les hommes d'affaires plus tôt cette année. Plusieurs gouvernements et institutions internationales, notamment l'Organisation des Nations Unies, ont appelé leur personnel de ne pas participer au Forum. L'Union Africaine a fermement condamné le Forum qui s’est tenu dans la dernière colonie d'Afrique.

Il y a cinq jours, plusieurs familles sahraouies se sont rassemblées pour protester contre l'accaparement des terres dans le même lieu. Voir plus bas pour les photos de cette manifestation.

Le 16 octobre 2015 a marqué les 40 ans du constat de la Cour internationale de Justice de l’absence de lien de souveraineté entre le Maroc et le Sahara Occidental. Plus de 100 résolutions de l'ONU appellent au respect du droit à l'autodétermination du Sahara Occidental, traité par l'ONU comme la dernière question coloniale en Afrique.

WSRW cherche à identifier les personnes directement impliquées, et poursuivra la publication plus tard.

Cliquer sur les images pour les voir en haute résolution.



ocp_protest_oct_2015_610.jpg

ocp_protest_oct_2015_2_610.jpg

ocp_protest_oct_2015_3_610.jpg

ocp_protest_oct_2015_4_610.jpg


Manifestation du 15 octobre 2015, sud d'El Aaiun

ocp_protest_15.10.15_610.jpg

ocp_protest_15.10.15_a_610.jpg

    


EN ES FR DE AR


Le Sahara Occidental est occupé par le Maroc. Les entreprises qui concluent des accords avec les autorités marocaines dans les territoires occupés, donnent un signe de légitimité à l’occupation. Cela ouvre aussi des possibilités de travail aux colons marocains et de recettes au gouvernement marocain. Western Sahara Resource Watch demande aux compagnies étrangères de quitter le Sahara Occidental jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée au conflit.

Soutenez Western Sahara Resource Watch

tn_sjovik_demo_610.jpg

Aidez-nous à protéger les ressources naturelles du Sahara Occidental pour le peuple sahraoui. Soutenez notre action en faisant un don.
Agissez pour les 25 de Gdeim Izik !

tn_court_photo_gdeim_izik_610.jpg

Les principaux militants du Sahara occidental sont condamnés à des peines allant de 20 ans à la réclusion à perpétuité suite à une manifestation populaire de 2010, le camp de protestation Gdeim Izik, qui dénonçait la marginalisation sociale et économique du peuple sahraoui dans leur terre occupée.
Rapport. L'énergie verte marocaine utilisée pour piller le Sahara

tn_poweringplunder_fr_610.jpg

Une part croissante de tels projets est située dans le territoire occupé du Sahara Occidental, est utilisée pour le pillage des minerais. Le nouveau rapport WSRW le détaille.

Si'il vous plaît inscrivez pour recevoir la newsletter:





WSRW.org Archives 2017
WSRW.org Archives 2016
WSRW.org Archives 2015
WSRW.org Archives 2014
WSRW.org Archives 2013
WSRW.org Archives 2012
WSRW.org Archives 2011
WSRW.org Archives 2010
WSRW.org Archives 2009
WSRW.org Archives 2008
WSRW.org Archives 2007
WSRW.org Archives 2004-2006






Ces pages web ont été construites avec le soutien financier du syndicat norvégien Industri Energi