IPL reçoit la première cargaison pour 2016 de phosphates non éthique
maratha_610_250.jpg

Un cadeau de Nouvel An d'un montant estimé à 3,7 millions de $. Voilà ce que l'australien Incitec Pivot a payé au gouvernement marocain pour sa première expédition 2016 de phosphate provenant du Sahara Occidental occupé.
Mis à jour le: 17.01 - 2016 22:32Imprimez cette page    
Le 5 et 7 janvier, le vraquier Maratha Prudence a déchargé 8.000 tonnes à Portland et 22.000 tonnes à Geelong - les deux ports où le producteur d'engrais Incitec Pivot Limited (IPL) reçoit ses cargaisons de matières premières. L'opération de déchargement aurait pris fin dimanche dernier, le 10 janvier.

Soutenez Western Sahara Resource Watch
ic_sjovik_demo_610.jpgAidez-nous à protéger les ressources naturelles du Sahara Occidental pour le peuple sahraoui. Soutenez notre travail en faisant un don.
L'AWSA, organisation australienne membre de WSRW avait protesté contre la cargaison en décembre, alors que le navire était en route pour l'Australie. "Comme nous l'avons souligné de nombreuses fois par le passé, le matériau est vendu à IPL, non pas par ses propriétaires légitimes, le peuple sahraoui, ni avec son consentement, mais par la puissance occupante dans leur pays, le Maroc. Nous vous rappelons donc à nouveau, que toutes les transactions avec le Maroc impliquant des biens provenant du Sahara Occidental, renforcent la volonté du Maroc de résister à un règlement équitable de ces décennie d'occupation ", a écrit Lyn Allison, présidente d' AWSA au président du conseil d'administration d'IPL, M. Paul Brasher.

L'AWSA a également pris la parole à l'AG de Incitec à Melbourne le 17 décembre, questionnant la légalité et de l'éthique de la poursuite des importations d'IPL depuis la dernière colonie d'Afrique. Leur intervention a été couverte par l'hebdomadaire Times, sur la nécessité d'un examen lors des réunions annuelles de l'entreprise.

Incitec Pivot a été placé sur liste noire par les investisseurs au cours des dernières années, précisément en raison de ses importations en provenance du Sahara Occidental occupé et des préoccupations liées aux droits humains.

La compagnie soutient que ses livraisons sont parfaitement légales.

Le 10 décembre 2015, la Cour de justice de l'Union Européenne a annulé l'accord de libre-échange UE-Maroc parce qu'il est mis en application au Sahara Occidental. Dans son verdict, la Cour a déclaré en termes très clairs que le Maroc ne possède pas de mandat des Nations Unies ni de toute autre institution internationale pour l'administration du territoire.

    


EN ES FR DE AR


Le Sahara Occidental est occupé par le Maroc. Les entreprises qui concluent des accords avec les autorités marocaines dans les territoires occupés, donnent un signe de légitimité à l’occupation. Cela ouvre aussi des possibilités de travail aux colons marocains et de recettes au gouvernement marocain. Western Sahara Resource Watch demande aux compagnies étrangères de quitter le Sahara Occidental jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée au conflit.

Soutenez Western Sahara Resource Watch

tn_sjovik_demo_610.jpg

Aidez-nous à protéger les ressources naturelles du Sahara Occidental pour le peuple sahraoui. Soutenez notre action en faisant un don.
Agissez pour les 25 de Gdeim Izik !

tn_court_photo_gdeim_izik_610.jpg

Les principaux militants du Sahara occidental sont condamnés à des peines allant de 20 ans à la réclusion à perpétuité suite à une manifestation populaire de 2010, le camp de protestation Gdeim Izik, qui dénonçait la marginalisation sociale et économique du peuple sahraoui dans leur terre occupée.
Rapport. L'énergie verte marocaine utilisée pour piller le Sahara

tn_poweringplunder_fr_610.jpg

Une part croissante de tels projets est située dans le territoire occupé du Sahara Occidental, est utilisée pour le pillage des minerais. Le nouveau rapport WSRW le détaille.

Si'il vous plaît inscrivez pour recevoir la newsletter:





WSRW.org Archives 2017
WSRW.org Archives 2016
WSRW.org Archives 2015
WSRW.org Archives 2014
WSRW.org Archives 2013
WSRW.org Archives 2012
WSRW.org Archives 2011
WSRW.org Archives 2010
WSRW.org Archives 2009
WSRW.org Archives 2008
WSRW.org Archives 2007
WSRW.org Archives 2004-2006






Ces pages web ont été construites avec le soutien financier du syndicat norvégien Industri Energi