Une carte dérange les eurodéputés : exit la propagande marocaine
green_map_18.10.2016_610.jpg

Les cartes d'une exposition de propagande marocaine sur les infrastructures énergétiques ont été retirées peu après leur accrochage au Parlement européen.
Mis à jour le: 28.10 - 2016 16:32Imprimez cette page    
L'agence du gouvernement marocain pour l'énergie solaire (MASEN) a ouvert le 17 octobre une exposition au Parlement européen. Le coup de pub contenait plusieurs graphiques de projets renouvelables au Maroc.

Cependant, étaient aussi exposées deux grandes cartes qui représentaient le Sahara Occidental comme faisant partie du Maroc. Ni l'UE ni aucun Etat membre de l'UE ne reconnaît le Sahara Occidental comme partie du territoire marocain. Les revendications du Maroc ont été rejetées par la Cour internationale de Justice et par l'ONU.

Par conséquent, un certain nombre de députés européens, informés du conflit, ont demandé au secrétariat du Parlement d'intervenir.

Ainsi, dès le 19 octobre, les cartes controversées ont été descendues. L'exposition était initialement prévue pour toute une semaine dans le bâtiment PHS du parlement. Elle a été louée à un eurodéputé français qui soutient les revendications marocaines.

Le Maroc est bientôt à COP22, du 7 au 18 novembre, et profitera de l'occasion pour diffuser sa propagande concernant ses projets dans le territoire occupé.

Le jeudi, quelqu'un avait placé un grand drapeau marocain sur l'endroit où se trouvaient les cartes.

propaganda_b_400.jpg

propaganda_a_400.jpg

masen_400.jpg

Des cartes similaires ont été présentées dans une exposition Masen à Abu Dhabi au début de cette année. Les images ci-dessous ont été prises le 3 avril 2016.

abu_dhabi_masen_03.04.2016_b_400.jpg

abu_dhabi_masen_03.04.2016_400.jpg

    


EN ES FR DE AR


Le Sahara Occidental est occupé par le Maroc. Les entreprises qui concluent des accords avec les autorités marocaines dans les territoires occupés, donnent un signe de légitimité à l’occupation. Cela ouvre aussi des possibilités de travail aux colons marocains et de recettes au gouvernement marocain. Western Sahara Resource Watch demande aux compagnies étrangères de quitter le Sahara Occidental jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée au conflit.

Soutenez Western Sahara Resource Watch

tn_sjovik_demo_610.jpg

Aidez-nous à protéger les ressources naturelles du Sahara Occidental pour le peuple sahraoui. Soutenez notre action en faisant un don.
Agissez pour les 25 de Gdeim Izik !

tn_court_photo_gdeim_izik_610.jpg

Les principaux militants du Sahara occidental sont condamnés à des peines allant de 20 ans à la réclusion à perpétuité suite à une manifestation populaire de 2010, le camp de protestation Gdeim Izik, qui dénonçait la marginalisation sociale et économique du peuple sahraoui dans leur terre occupée.
Rapport. L'énergie verte marocaine utilisée pour piller le Sahara

tn_poweringplunder_fr_610.jpg

Une part croissante de tels projets est située dans le territoire occupé du Sahara Occidental, est utilisée pour le pillage des minerais. Le nouveau rapport WSRW le détaille.

Si'il vous plaît inscrivez pour recevoir la newsletter:





WSRW.org Archives 2017
WSRW.org Archives 2016
WSRW.org Archives 2015
WSRW.org Archives 2014
WSRW.org Archives 2013
WSRW.org Archives 2012
WSRW.org Archives 2011
WSRW.org Archives 2010
WSRW.org Archives 2009
WSRW.org Archives 2008
WSRW.org Archives 2007
WSRW.org Archives 2004-2006






Ces pages web ont été construites avec le soutien financier du syndicat norvégien Industri Energi