Le plus grand fonds du monde lâche Cairn et Kosmos, cause : Sahara
norges_bank.jpg

Le fonds souverain norvégien a annoncé le 28 juin qu'il avait exclu Kosmos Energy et Cairn Energy de ses portefeuilles en raison de leur prospection pétrolière au Sahara Occidental. Environ 54 millions de dollars d'actions ont été vendues.
Mis à jour le: 30.06 - 2016 14:39Imprimez cette page    
Le fonds norvégien, d'une valeur de 834 milliards de $ et qui possède environ 1,3 % de toutes les actions mondiales cotées, a déclaré :

tn_cairn_609.jpg"Le Conseil recommande l'exclusion (de Cairn et Kosmos) ... en raison d'un risque inacceptable que ces entreprises contribuent à des violations graves des règles éthiques fondamentales à travers leur exploration d'hydrocarbures au large des côtes du Sahara Occidental", a déclaré le conseil.

"Le Conseil est d'avis qu'aucune distinction ne peut être faite entre les activités d'exploration et d'exploitation dans ce contexte" ajoutant qu'il "n'a pas été convaincu que les opérations se déroulent en conformité avec les souhaits et les intérêts de la population locale".

Voir le communiqué de presse du Bank Investment Management norvégien et l'analyse de 15 pages à propos des activités de Kosmos et Cairn au Sahara Occidental, du Conseil éthique de la banque.

Au 31 décembre 2015, le fonds avait 15,6 millions de dollars investis dans Kosmos Energy, représentant 0,78% des actions. L'investissement dans Cairn Energy était de 38,2 millions de dollars, ce qui représente 2,85% des actions de la compagnie.

La compagnie pétrolière américaine Kosmos Energy exploite le bloc Cap Boujdour Offshore, situé au large du Sahara Occidental occupé. En octobre 2013, Kosmos Energy a trouvé un partenaire dans l'entreprise écossaise Cairn Energy, qui a pris une participation de 20%. Le troisième partenaire est la compagnie nationale pétrolière marocaine ONHYM (25%). Kosmos Energy est responsable de la première opération de forage jamais entreprise au Sahara Occidental occupé, commencée en décembre 2014.

Pour en savoir plus sur les actions sans scrupules de Kosmos et Cairn au Sahara Occidental lisez notre rapport "Une plate-forme pour un conflit". Consultez aussi notre synthèse sur Kosmos.

Les trois quarts du Sahara Occidental sont illégalement occupé par le Maroc depuis 1975. Les habitants du territoire ont le droit soutenu internationalement à l'autodétermination - mais le Maroc continue à bloquer le référendum. En attendant, il opprime brutalement les Sahraouis dans leur propre pays, tout en vendant les ressources du territoire comme s'il avait le droit de le faire. Ce qui n'est pas le cas.

En 2002, un avis juridique de l'ONU a conclu que toute exploration et l'exploitation des ressources minérales du Sahara Occidental était illégale, à moins que le peuple sahraoui y ait consenti et bénéficie de ces opérations. Les Sahraouis se sont toujours prononcés contre la recherche de pétrole sur leur terre - mais ont été ignorés par les compagnies pétrolières qui travaillent pour le gouvernement marocain.

Kosmos et Cairn ont déclaré aux médias qu'ils sont en désaccord avec la décision.

Mais le Conseil éthique du fonds tient son terrain. "Aucune compagnie au monde n'accepte de reconnaître que son comportement est grossièrement contraire à l'éthique" a déclaré à Reuters Eli Ane Lund, responsable administratif du conseil d'éthique. L'approche adoptée par les deux compagnies, en signant une "déclaration conjointe" avec la compagnie pétrolière nationale marocaine, a reçu une valeur limitée par le Conseil éthique, et l'évaluation de l'impact social contient le défaut majeur, ne pas entrer dans la question fondamentale de la recherche du consentement locale du peuple du territoire.

    


EN ES FR DE AR


Le Sahara Occidental est occupé par le Maroc. Les entreprises qui concluent des accords avec les autorités marocaines dans les territoires occupés, donnent un signe de légitimité à l’occupation. Cela ouvre aussi des possibilités de travail aux colons marocains et de recettes au gouvernement marocain. Western Sahara Resource Watch demande aux compagnies étrangères de quitter le Sahara Occidental jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée au conflit.

Soutenez Western Sahara Resource Watch

tn_sjovik_demo_610.jpg

Aidez-nous à protéger les ressources naturelles du Sahara Occidental pour le peuple sahraoui. Soutenez notre action en faisant un don.
Agissez pour les 25 de Gdeim Izik !

tn_court_photo_gdeim_izik_610.jpg

Les principaux militants du Sahara occidental sont condamnés à des peines allant de 20 ans à la réclusion à perpétuité suite à une manifestation populaire de 2010, le camp de protestation Gdeim Izik, qui dénonçait la marginalisation sociale et économique du peuple sahraoui dans leur terre occupée.
Rapport. L'énergie verte marocaine utilisée pour piller le Sahara

tn_poweringplunder_fr_610.jpg

Une part croissante de tels projets est située dans le territoire occupé du Sahara Occidental, est utilisée pour le pillage des minerais. Le nouveau rapport WSRW le détaille.

Si'il vous plaît inscrivez pour recevoir la newsletter:





WSRW.org Archives 2017
WSRW.org Archives 2016
WSRW.org Archives 2015
WSRW.org Archives 2014
WSRW.org Archives 2013
WSRW.org Archives 2012
WSRW.org Archives 2011
WSRW.org Archives 2010
WSRW.org Archives 2009
WSRW.org Archives 2008
WSRW.org Archives 2007
WSRW.org Archives 2004-2006






Ces pages web ont été construites avec le soutien financier du syndicat norvégien Industri Energi