Le Polisario propose un fonds
Le Polisario a appelé l’ONU à créer un fonds de compensation permettant au peuple sahraoui de bénéficier du pillage des ressources naturelles du Sahara Occidental par le Maroc.
Publié 14 June 13


Face à une diminution de l’aide humanitaire, le Front POLISARIO a lancé l’idée d’un fond alimenté par les produits de l'exploitation des ressources naturelles du Sahara Occidental. Le ministre sahraoui de la Coopération, Brahim Mokhtar, a exposé cette proposition lors d'une conférence à Madrid.

Selon Mokhtar, en 2012, le Maroc a fait "4,5 milliards de dollars" de bénéfices en exploitant les ressources naturelles du territoire occupé. "Les Nations Unies connaissent les montants et le Polisario aussi, nous avons donc proposé que les Nations unies obligent le Maroc à placer un pourcentage fixe de ces revenus dans un fonds, destiné à la population sahraouie".

Brahim Mokhtar stipule qu'un mécanisme spécifique doit être mis en place à cet effet, afin de garantir un partage équitable entre « les camps de réfugiés de Tindouf et la population des territoires occupés, qui subit les violations systématiques de leurs droits et qui demande notre aide »

Le ministre sahraoui souligne que cette initiative ne servira qu'à atténuer une partie des conséquences d'une situation créée par le Maroc, une situation «extrêmement grave, mais qui nécessite une solution politique urgente avec l'intervention de la communauté internationale".
Actualités

Aperçu de la position d'ENGIE

Pendant un court moment, ENGIE a publié sur son site Web des indices sur les personnes qu'elle avait effectivement « consultées » dans le cadre de ses activités commerciales au Sahara Occidental occupé.

14 June 13

Des câbles télécoms dans les eaux occupées

La société française Alcatel Submarine Networks SpA, détenue en partie par Nokia, a posé des câbles télécoms au Sahara Occidental occupé.

14 June 13

Rapport annuel : les clients du minerai du conflit du Sahara Occidental

L’Inde et la Nouvelle-Zélande se distinguent comme les principaux importateurs de minerai de phosphate du Sahara Occidental occupé, détaillé dans le dernier rapport annuel de WSRW sur le commerce controversé.

14 June 13

Voilà les questions auxquelles Siemens ne répondra pas

Lors de son assemblée générale annuelle, Siemens Gamesa s'est montré plus évasif que jamais en ce qui concerne les questions fondamentales sur l'implication de l'entreprise dans le Sahara Occidental occupé.

14 June 13