Le Danemark votera «non» au projet d’APP avec le Maroc
La nouvelle proposition controversée d’accord de partenariat dans le domaine de la pêche (APP) de la Commission de l'UE avec le Maroc n'a pas réussi à obtenir le soutien du gouvernement danois, ni d’une large majorité au Parlement danois.
Publié 08 October 13


Lors d'une réunion ce matin en commission des affaires européennes du Parlement danois le ministre de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche, Karen Hækkerup, a présenté aux membres de la commission l'avis du gouvernement de non soutien à l’APP. Le raisonnement de la ministre est principalement basé sur le manque de durabilité écologique de l'accord. Dans sa présentation initiale, elle n’avait très brièvement évoqué la question du Sahara Occidental et de l'occupation du Maroc.

Cependant, suite à plusieurs séries de questions critiques sur les questions des droits de l'homme ainsi que sur les abus plus généraux par l'accord du droit international, elle a développé sur cet aspect.

Le membre danois de Western Sahara Resource Watch, Africa Contact, était présent à la réunion, et a déclaré que pour WSRW les défauts essentiels de l'accord, en soulignant à part les aspects écologiques, sont les questions relatives aux droits de l'homme et les violations du droit international. Mads Barbesgaard, président politique d’Africa Contact, a déclaré à wsrw.org,

« Le débat et la large majorité du Parlement danois confirment que la question du Sahara occidental n'est pas un problème marginal, mais une inquiétude généralisée au Danemark."

La même large majorité des membres de la commission a en outre souligné qu'ils voulaient que le gouvernement danois tente de bloquer l'accord lors du vote en Conseil, prévu lors d’une réunion en novembre, en travaillant de concert avec des pays aux vues similaires lors de la réunion du Conseil.

«Nous allons suivre de près le travail de notre ministre pour nous assurer qu'elle honore sa promesse d'influencer ses collègues au sein du Conseil afin de mettre fin à cet accord, qui est en violation flagrante du droit international et sape la lutte sahraouie pour une justice politique et socio-économique», a déclaré à wsrw le député Christian Juhl, porte-parole de la liste de l’unité pour les affaires étrangères.

La réunion du comité peut être écoutée ici (uniquement en danois).

Depuis l’annulation du dernier accord UE- Maroc en 2011, le Maroc a signé un important accord de pêche avec la Russie, en plus d'augmenter sa propre flotte privée de RSW dans les eaux qu'il occupe. Les stocks de poissons pélagiques dans la région sont considérés comme menacés, notamment en raison de lourdes pêches au large de la Mauritanie sur les mêmes stocks . Une évaluation de l'ancien accord UE-Maroc a conclu que la flotte de l'UE a contribué à la surpêche sur tous les stocks dans la région.

Actualités

Aperçu de la position d'ENGIE

Pendant un court moment, ENGIE a publié sur son site Web des indices sur les personnes qu'elle avait effectivement « consultées » dans le cadre de ses activités commerciales au Sahara Occidental occupé.

08 October 13

Des câbles télécoms dans les eaux occupées

La société française Alcatel Submarine Networks SpA, détenue en partie par Nokia, a posé des câbles télécoms au Sahara Occidental occupé.

08 October 13

Rapport annuel : les clients du minerai du conflit du Sahara Occidental

L’Inde et la Nouvelle-Zélande se distinguent comme les principaux importateurs de minerai de phosphate du Sahara Occidental occupé, détaillé dans le dernier rapport annuel de WSRW sur le commerce controversé.

08 October 13

Voilà les questions auxquelles Siemens ne répondra pas

Lors de son assemblée générale annuelle, Siemens Gamesa s'est montré plus évasif que jamais en ce qui concerne les questions fondamentales sur l'implication de l'entreprise dans le Sahara Occidental occupé.

08 October 13