267 organisations demandent au PE de rejeter l’accord de pêche
Article image
Une large coalition de groupes européen et du Sahara Occidental demande au Parlement Européen de ne pas payer le Maroc pour pêcher dans les eaux qu'il occupe. 16 189 personnes se sont jointes à la lettre, y compris des milliers de réfugiés du Sahara Occidental.
Publié 05 December 13


" Nous demandons à l'UE de travailler dans le cadre de la paix internationale, et à soutenir les efforts de l'ONU pour négocier une solution au conflit. Le peuple sahraoui a le droit d'être entendu. Aucune opération de pêche de l'UE ne doit avoir lieu au Sahara Occidental jusqu'à ce qu'une solution pacifique au conflit soit trouvée ", déclare la lettre adressée aujourd'hui au Parlement Européen.

Téléchargez ici la lettre complète, avec une liste des organisations et des personnes qui l'ont signée.

La lettre sera envoyé aujourd'hui aux partis politiques de l'Union Européenne, en leur demandant de ne pas accepter un accord de pêche avec le Maroc couvrant les eaux du Sahara Occidental occupé .
267 organisations et 16 189 individus sont parmi les signataires. Les groupes sont des organisations comme des partis politiques, les groupes environnementaux (par exemple Greenpeace International), et les syndicats.

La moitié des individus a signé au cours de cette semaine : la plupart d’entre eux sont des réfugiés qui ont quitté le Sahara Occidental lorsque le territoire a été envahi par le Maroc . Voir des exemples des pages de signature ci-dessous. Ces réfugiés reçoivent des poissons en boite donnés par l’aide humanitaire une fois par semaine. Le vote du 10 décembre examinera si la puissance occupante Maroc recevra 160 millions d'euros de l'Europe pour un accès aux poissons dont ces Sahraouis sont propriétaires.

Certains partisans de ce deal de poisson déclarent que l’accord de pêche entre le Maroc et l'UE est dans le propre intérêt des Sahraouis. Cependant, tous les groupes sahraouis connus ont rejoint cette demande au Parlement Européen en déclarant qu'il n'en est rien.



a1_001.jpg
a1_002.jpg a1_003.jpg a1_004.jpg a1_005.jpg a1_007.jpg a1_008.jpg a1_009.jpg a1_011.jpg a1_012.jpg 01d1a1_013.jpg
a1_014.jpg a1_015.jpg a1_016.jpg a1_018.jpg a1_019.jpg a1_020.jpg a1_021.jpg a1_022.jpg a1_023.jpg a1_024.jpg a1_025.jpg a1_026.jpg a1_027.jpg
a1_028.jpg a1_029.jpg a1_030.jpg a1_031.jpg a1_032.jpg a1_033.jpg a1_034.jpg a1_035.jpg a1_036.jpg a1_037.jpg a1_038.jpg a1_039.jpg a1_040.jpg a1_041.jpg a1_042.jpg a1_043.jpg a1_044.jpg a1_045.jpg a1_046.jpg a1_047.jpg a1_048.jpg a1_049.jpg
a1_050.jpg a1_051.jpg a1_052.jpg a1_053.jpg a1_054.jpg a1_055.jpg a1_056.jpg a1_057.jpg a1_058.jpg a1_059.jpg a1_060.jpg a1_061.jpg a1_062.jpg a1_063.jpg a1_064.jpg a1_065.jpg a1_066.jpg a1_067.jpg a1_068.jpg a1_069.jpg a1_070.jpg a1_071.jpg a1_072.jpg a1_073.jpg a1_074.jpg a1_075.jpg a1_076.jpg a1_077.jpg a1_078.jpg a1_079.jpg a1_080.jpg a1_089.jpg a1_090.jpg a1_091.jpg a1.jpg





















Actualités

Aperçu de la position d'ENGIE

Pendant un court moment, ENGIE a publié sur son site Web des indices sur les personnes qu'elle avait effectivement « consultées » dans le cadre de ses activités commerciales au Sahara Occidental occupé.

05 December 13

Des câbles télécoms dans les eaux occupées

La société française Alcatel Submarine Networks SpA, détenue en partie par Nokia, a posé des câbles télécoms au Sahara Occidental occupé.

05 December 13

Rapport annuel : les clients du minerai du conflit du Sahara Occidental

L’Inde et la Nouvelle-Zélande se distinguent comme les principaux importateurs de minerai de phosphate du Sahara Occidental occupé, détaillé dans le dernier rapport annuel de WSRW sur le commerce controversé.

05 December 13

Voilà les questions auxquelles Siemens ne répondra pas

Lors de son assemblée générale annuelle, Siemens Gamesa s'est montré plus évasif que jamais en ce qui concerne les questions fondamentales sur l'implication de l'entreprise dans le Sahara Occidental occupé.

05 December 13