Ultrabulk, une Cie maritime danoise prise en flagrant délit
Article image
Le jour suivant l'exhortation du Parlement danois à toutes ses entreprises de rester à l'écart du Sahara Occidental occupé, un navire danois est arrivé au Canada avec des roches de phosphates prélevées sur le territoire en question.
Publié 24 juin 2016


Photos : Rick Voix, Vancouver, Canada. Cliquez sur chaque image pour une meilleure résolution.

Le vraquier l'Ultra Rocanville, appartenant à la société maritime danoise Ultrabulk, vient de terminer de décharger la cargaison des phosphates au Neptune Bulk Terminals à Vancouver, Canada. Le matin du 19 juin, le navire a quitté le port de Vancouver après une semaine de déchargement.

Le navire est arrivé dans le port de Vancouver le jour suivant l'adoption à l'unanimité par le parlement danois d'une résolution demandant aux entreprises danoises de ne pas s'impliquer dans le commerce des ressources naturelles au Sahara Occidental.

L'importateur canadien local recevant les phosphates à Vancouver est Agrium Inc. L'année dernière, Agrium a été le deuxième plus grand importateur du Sahara Occidental à l'échelle mondiale.

L'Ultra Rocanville contenait environ 58 000 tonnes de phosphates, d'une valeur estimée à 6,7 millions de $US. Cela équivaut à environ un quart de l'ensemble de l'aide humanitaire multilatérale donnée aux réfugiés sahraouis - qui sont les propriétaires des phosphates présents à bord.

Cependant, les réfugiés sahraouis ne gagnent rien. L'exploitation de la roche phosphatée au Sahara Occidental occupé est effectué par une compagnie nationale marocaine, et ne prend pas en compte les souhaits du peuple du territoire. Les revendications marocaines sur le territoire ont été jugées sans fondement par la Cour internationale de justice, et aucun État dans le monde ne reconnait les revendications de souveraineté marocaine sur la terre. L'ONU appelle à l'autodétermination de son peuple.

ultra_rocanville_c_609.jpg

ultra_rocanville_b_609.jpg

Ci dessous les trémies dans lesquelles la roche de phosphate est mise.

neptune_terminal_609.jpg

Le Neptune Berth 3, où a lieu le déchargement, est une zone de deux entrepôts, probablement l'endroit où sont chargés les trains pour le transport à l'intérieur du pays.

e6a9vancouver_port_609.jpg
Actualités

Le navire pour le Canada avec des minéraux de conflit a été libéré

L'Ultra Innovation a quitté le port de Panama City le 21 mai et se dirige actuellement vers Vancouver. Le litige sur la propriété de la cargaison pourrait toujours être en attente de jugement.
25 mai 2017

Un navire danois et sa cargaison de pillage coincée à Panama

Pour la deuxième fois ce mois-ci, un navire transportant des minéraux du conflit du Sahara Occidental occupé a été retenue par une juridiction nationale. Cette fois c'est le navire danois Ultra Innovation en route vers le Canada.
18 mai 2017

Des banques UE se retirent des Cies sans éthique d’engrais du Sahara

Ces dernières années, au moins six investisseurs scandinaves se sont désinvestis d’entreprises internationales de fertilisant pratiquant des importations du Sahara Occidental occupé.

03 décembre 2010

Nouveau rapport : division par deux du commerce du phosphate du Sahara

Les exportations de minerais de phosphate du Sahara Occidental occupé n'ont jamais été aussi faibles qu'en 2019. Cela est révélé dans le nouveau rapport WSRW P pour Pillage, publié aujourd'hui, 24 février 2020.

24 février 2020