Battu pour avoir protesté contre ces importateurs de phosphate
Article image
Trois Sahraouis ont déposé une plainte contre la brutalité policière à la suite de manifestations contre des entreprises qui importent du minerai de phosphate de leur pays d'origine.
Publié 25 novembre 2016


complaint_1_phosphate_police_violence_350.jpgWSRW a reçu trois plaintes distinctes contre des policiers marocains pour avoir brutalement attaqué des Sahraouis descendus dans la rue pour dénoncer des compagnies telles que PotashCorp, Ravensdown de la Nouvelle-Zélande, Lifosa de la Lituanie et Incitec Pivot d’Australie. Voir l'une de ces plaintes à droite. Cliquez sur la photo pour une plus grande image.

Le 16 novembre, une douzaine de Sahraouis au chômage et des proches d'anciens employés de Phosboucraa - l'usine de phosphate contrôlée par le Maroc dans le Sahara occidental occupé - ont lancé une manifestation devant la wilaya, le bureau du gouverneur d'El Aaiun, capitale du territoire. Ils portaient des bannières et criaient des slogans qui accusent plusieurs importateurs internationaux de minerai de phosphate du Sahara Occidental, y compris les susdits, de ne pas respecter le droit international et de contribuer ainsi à exclure les Sahraouis des possibilités d'emploi.

Presque immédiatement, la police marocaine a dispersé la manifestation. Trois manifestants, El Banbari Mohamed, Jeddna El Abidine et Hamma Sbaai, prétendent avoir été frappés. Le 21 novembre, ils ont chacun présenté une plainte au tribunal local, demandant au Procureur du Roi d'ouvrir une enquête sur la violence policière et de traduire les responsables devant la justice.

Les exportations de phosphates du territoire en 2015 ont été documentées dans notre dernier rapport P pour Pillage, publié le 8 avril 2016.

Les photos ci-dessous sont celles de la manifestation du 16 novembre. Prises avec une caméra de téléphone, la résolution est assez faible.

protest_16.11.2016.jpg

protest_16.11.2016_c.jpg

protest_16.11.2016_b.jpg

99dfprotest_16.11.2016_d.jpg

protest_16.11.2016_a.jpg

Actualités

Nouveau rapport : division par deux du commerce du phosphate du Sahara

Les exportations de minerais de phosphate du Sahara Occidental occupé n'ont jamais été aussi faibles qu'en 2019. Cela est révélé dans le nouveau rapport WSRW P pour Pillage, publié aujourd'hui, 24 février 2020.

24 février 2020

Nouveau rapport sur l'industrie du phosphate du Sahara Occidental

En 2018, le Maroc a expédié 1,93 million de tonnes de phosphate du Sahara Occidental occupé, d'une valeur estimée à 164 millions de dollars. Trouvez dans le rapport tout ce que vous devez savoir sur les volumes, les valeurs, les navires et les clients.

08 avril 2019

Nouveau rapport : le commerce mondial des phosphates du Sahara occupé

Plus de 200 millions de dollars de minerai de phosphate ont été expédiés hors du Sahara Occidental occupé l'année dernière, un nouveau rapport de WSRW le démontre. Pour la première fois, l'Inde figure parmi les principaux importateurs.

25 avril 2017

Nouveau rapport: les Cies canadiennes et presque tout le sale commerce

Deux entreprises canadiennes, Agrium et PotashCorp, étaient, l'année dernière, derrière les deux tiers de toutes les importations de phosphates du Sahara Occidental occupé. WSRW a lancé le 8 avril son rapport annuel sur le commerce controversé de l'or blanc du Sahara Occidental.

12 avril 2016