La cargaison de sel du Sahara Occidental occupé est aux Pays-Bas
Article image
Et une deuxième cargaison est apparemment en route.
Publié 27 avril 2017


Le navire BBC Magellan (IMO 9569528), est récidiviste dans les transports de sel du Sahara Occidental vers l'Europe. La photo ci-dessus a été prise dans le port d'El Aaiun le 4 février 2017, alors que le navire prenait une cargaison de sel pour la France.

Le 23 avril 2017, le BBC Magellan - un navire cargo battant pavillon Antigua Barbuda - est arrivé au port de Dordrecht, aux Pays-Bas, transportant une cargaison de sel chargée dans le port d'El Aaiun, au Sahara Occidental occupé. Le navire a quitté El Aaiun le 15 avril et a vogué directement vers Dordrecht.

Une source au port de Dordrecht a confirmé à WSRW que le sel était acheté par De Nederlandse Zoutbank (DNZB), une société privée spécialisée dans le stockage du sel de dégivrage. DNZB fournit à son tour des municipalités néerlandaises en sel du conflit. L'une d'entre elle est la municipalité de De Ronde Venen, selon un contrat de fourniture avec DNBZ de 2016 à 2019.

Un autre navire cargo, l'Albi, est actuellement en route vers le port de Dordrecht, et, selon toute vraisemblance, porte une nouvelle cargaison de sel, pour le même client. Le navire se trouve actuellement au large de la côte du nord-ouest de l'Espagne, à la hauteur de Saint-Jacques-de-Compostelle. Il devrait arriver à Dordrecht le 30 avril.

WSRW a envoyé aujourd'hui à l'importateur présumé, De Nederlandse Zoutbank, un courrier de demande de renseignement sur leur importation et sur les mesures prises par l'entreprise pour obtenir le consentement du peuple sahraoui à cette exportation.

Le 21 décembre 2017, la Cour suprême de l'Union européenne a jugé que les accords commerciaux et d'association de l'UE avec le Maroc ne pouvaient être légalement appliqués au Sahara Occidental, qui doit être considéré comme un Etat tiers. En tant que tel, pour tout accord de commerce ou d'association affectant le territoire, le consentement explicite de son peuple est nécessaire.

La décision de la Cour était donc conforme à la position que les gouvernements néerlandais adoptent depuis des années. En outre, le gouvernement néerlandais a mis en garde les entreprises des risques pris à commercer au Sahara Occidental.

Les députés verts du Parlement européen Judith Sargentini (Pays-Bas) et Florent Marcellesi (Espagne) ont envoyé une lettre à la haute représentante de l'UE, Federica Mogherini, demandant son attention immédiate sur cette "question urgente qui implique potentiellement une violation grave de la législation de l'UE, la CJE La jurisprudence et le droit international public, en ce qui concerne le commerce de l'UE dans les produits originaires du Sahara Occidental. L'eurodéputé Marcellesi a également demandé au consul espagnol aux Pays-Bas d'inspecter la cargaison à bord de l'Albiz à son arrivée à Dordrecht.

Les importateurs de sel de Norvège et du Danemark ont arrêté tous leurs achats provenant du Sahara Occidental en raison de la nature très problématique de ces importations. L'importateur danois s'est arrêté après que l'affaire a provoqué un tollé parmi les municipalités danoises qui ont acheté du sel.

BBC Magellan est exploitée par la société de transport allemand BBC Chartering.
Actualités

Rapport WSRW : l'UE ignore sa propre cour sur le commerce de conflit

Quatre ans se sont écoulés depuis que la Cour de justice de l’UE a décidé que les produits du Sahara Occidental occupé ne pouvaient pas être inclus dans les accords commerciaux UE-Maroc. Aujourd'hui, WSRW présente un rapport détaillant les efforts que l'UE déploie pour saper politiquement la décision.

01 décembre 2020

Plages sanglantes : sable, sel et minéraux des terres occupées

Les plages touristiques des îles Canaries sont faites de sable du Sahara Occidental occupé.

21 juillet 2020

Nouveau rapport : division par deux du commerce du phosphate du Sahara

Les exportations de minerais de phosphate du Sahara Occidental occupé n'ont jamais été aussi faibles qu'en 2019. Cela est révélé dans le nouveau rapport WSRW P pour Pillage, publié aujourd'hui, 24 février 2020.

24 février 2020

Fugro est de retour au Sahara Occidental occupé

En 2010, la société néerlandaise Fugro a promis de ne plus jamais entreprendre d'opérations au Sahara Occidental occupé. La veille de Noël 2019, leurs navires sont revenus.

24 décembre 2019