“Suspendez l’achat illégal des phosphates du Sahara Occidental occupé”
Article image

Plus de 300 personnes ont manifesté à Huelva pour dénoncer la spoliation des phosphates sahraouis de la part de l'entreprise locale FMC Foret. Avec des slogans comme "Foret, fait attention, le Sahara se vend pas", ou "Où est elle, elle ne se voit pas, la décence de Foret", la société a voulu exprimer son rejet absolu des opérations illégales de FMC Foret et Ership, S.A., en exigeant la cessation immédiate des dites activités.

Publié 14 October 08

Autour de 12h30 le samedi 19 avril, plus de 300 personnes (Espagnols et Sahraouis) originaires de différents endroits d’Espagne, sont parties du Quai du Levant (Muelle de Levante) dans l\'Avenue des Palmiers (Avenida de Las Palmeras), vers les installations de FMC Foret dans l'Avenue Francisco Montenegro, dans le parc industriel de Huelva.

Vêtus de combinaisons et de blouses blanches, les manifestants sont arrivés aux portes de la fabrique, où ils ont demandé d’accéder à l\'enceinte pour réaliser une "inspection sociale". Devant le refus attendu de l’agent de sécurité, ils ont exprimé le rejet catégorique des activités de Foret. Finalement, Francisco Barbas, professeur de la Faculté de Sciences du Travail de l'Université de Huelva, a procédé à la lecture d’un communiqué, qui est été remis au vigile pour qu’il parvienne à D. Miguel Martínez, à Directeur de l'usine de FMC Foret à Huelva.

Cliquez ici pour télécharger le communiqué (en espagnol).

Déclarations (en espagnol) de Javier García Lachica, Coordonnateur International de WSRW, dans le programme de radio  "Señales de humo", publié à Más Voces : www.masvoces.org
 

 


 



 



 



 



 



 


 

Actualités

Aperçu de la position d'ENGIE

Pendant un court moment, ENGIE a publié sur son site Web des indices sur les personnes qu'elle avait effectivement « consultées » dans le cadre de ses activités commerciales au Sahara Occidental occupé.

14 October 08

Des câbles télécoms dans les eaux occupées

La société française Alcatel Submarine Networks SpA, détenue en partie par Nokia, a posé des câbles télécoms au Sahara Occidental occupé.

14 October 08

Rapport annuel : les clients du minerai du conflit du Sahara Occidental

L’Inde et la Nouvelle-Zélande se distinguent comme les principaux importateurs de minerai de phosphate du Sahara Occidental occupé, détaillé dans le dernier rapport annuel de WSRW sur le commerce controversé.

14 October 08

Voilà les questions auxquelles Siemens ne répondra pas

Lors de son assemblée générale annuelle, Siemens Gamesa s'est montré plus évasif que jamais en ce qui concerne les questions fondamentales sur l'implication de l'entreprise dans le Sahara Occidental occupé.

14 October 08