Dénoncez le partenariat de l'UE incluant le Sahara Occidental
Article image
Le 5 Décembre 2008, une lettre-pétition signée par 426 organisations a été envoyée à la commission européenne, demandant que le sahara occidental soit tenu hors des accords dit « statut avancé » de coopération euro-marocaine. Votre organisation n'avait pas signé la pétition avant la date butoir, mais vous aimeriez être associé à la protestation ?
Publié 03 November 08


La pétition au-dessous préconisant l'exclusion du Sahara Occidental des pourparlers sur le « Statut Avancé » du Maroc et l'accord s’ensuivant, a été ouverte le 1 novembre 2008 et s’est terminée en principe le 5 décembre 2008. A cette date, la pétition, signée par 426 organisations, a été envoyée à la Commission de l'Union Européenne.

Néanmoins, après cette date butoir, des organisations nous ont dit qu’ils auraient aimé signer s’ils avaient eu connaissance de la campagne à temps.

Votre organisation est-elle parmi celles-là ?

Dans ce cas, nous sommes toujours intéressés par l’ajout de votre organisation aux noms des signataires protestant contre ces plans.

Si vous voulez signer, s’il vous plait faites le en envoyant un mail à Sara Eyckmans : advancedstatus@wsrw.org.

Veuillez lui fournir les données suivantes:
1/ le nom de votre organisation (dans votre langue, et si possible en anglais)
2/ le pays de domicile de votre organisation
3/ le nom de la personne qui représente votre organisation et qui signe.
4/ écrivez « signature de la pétition » en objet de votre mail.


Merci,


Texte de la pétition

Le Statut avancé avec le Maroc ne doit pas inclure le Sahara Occidental

Nous, signataires de cette pétition, demandons que l'Union européenne n'accorde pas le dénommé Statut avancé au Maroc, à moins que le territoire occupé du Sahara Occidental ne soit explicitement exclu de l'accord.

L'UE et le Maroc sont en train de mener des discussions afin d'approfondir leurs relations par le bais de cet accord. Jusqu’à présent, dans les rapports sur les négociations euro-marocaines, il n’est nullement fait mention de l’exclusion du Sahara Occidental de cet accord.

Si l'UE décidait d'accorder un Statut avancé au Sahara Occidental, par le biais des négociations menées avec le Maroc en tant que puissance occupante, l'UE donnerait un signal de soutien à la revendication territoriale marocaine infondée. Une telle décision pourrait mettre en danger les effort des Nations unies pour décoloniser le territoire.

Nous tenons à souligner que le Maroc a toujours été et est encore une puissance occupante au Sahara Occidental, en violation de plus d’une centaine de résolutions des Nations unies qui exigent le droit à l’autodétermination pour le peuple sahraoui. Bon nombre de résolutions mettent en évidence que le Sahara Occidental est un territoire occupé et annexé. De plus, la Cour Internationale de Justice a rejeté les revendications du Maroc sur le Sahara Occidental. Les Nations unies traitent le Sahara Occidental comme un problème de décolonisation.

Au regard du droit international en vigueur, l'UE et ses Etats membres ont le devoir de ne pas reconnaître l'annexion du Sahara Occidental par le Maroc, et de soutenir la décolonisation du territoire. Cela relève également d’un devoir moral, tant que le peuple sahraoui souffre de l'exile et subit les violations des droits humains par les forces d’occupation dans les territoires occupés du Sahara Occidental.

L'UE doit montrer clairement que le Sahara Occidental est exclu sans ambiguïté de la zone d’application territoriale de l’accord de Statut avancé, sans en confier la responsabilité au Maroc.

En incluant une telle clause, l’UE suivrait l’exemple des Etats-Unis qui ont spécifiquement exclu le Sahara Occidental de leur accord de libre échange avec le Maroc. L'UE a par ailleurs fait figurer une clause analogue dans son accord euro-israélien, excluant explicitement les territoires palestiniens occupés. Pourquoi ne fait-elle pas de même pour le Sahara Occidental? Nous prions l'UE de s’en tenir à ce précédent et de soutenir le processus de paix mené par l'ONU en respectant son devoir de non-reconnaissance.

Nous, signataires de cette pétition, ne nous opposons pas par principe à une coopération renforcée entre l'UE et le Maroc. Néanmoins, nous demandons que l'accord auquel les négociations pour le Statut avancé aboutiront, précise que son application ne s'étend pas au-delà des frontières marocaines internationalement reconnues, notamment 27°40'N.

Voir la liste des signataires



Actualités

Aperçu de la position d'ENGIE

Pendant un court moment, ENGIE a publié sur son site Web des indices sur les personnes qu'elle avait effectivement « consultées » dans le cadre de ses activités commerciales au Sahara Occidental occupé.

03 November 08

Des câbles télécoms dans les eaux occupées

La société française Alcatel Submarine Networks SpA, détenue en partie par Nokia, a posé des câbles télécoms au Sahara Occidental occupé.

03 November 08

Rapport annuel : les clients du minerai du conflit du Sahara Occidental

L’Inde et la Nouvelle-Zélande se distinguent comme les principaux importateurs de minerai de phosphate du Sahara Occidental occupé, détaillé dans le dernier rapport annuel de WSRW sur le commerce controversé.

03 November 08

Voilà les questions auxquelles Siemens ne répondra pas

Lors de son assemblée générale annuelle, Siemens Gamesa s'est montré plus évasif que jamais en ce qui concerne les questions fondamentales sur l'implication de l'entreprise dans le Sahara Occidental occupé.

03 November 08