Communiqué: le S.O. toujours ignoré des discussions euro-marocaines
Les discussions pour l’accord d’un « statut avancé » au Maroc deviennent plus concrètes. Mais à ce jour, l’Union Européenne et le Maroc ont toujours évité de spécifier si le Sahara Occidental devait être impliqué ou non dans la coopération. « Un éléphant tourne en rond dans la salle de négociation, que personne ne veut voir ou mentionner. » a dit WSRW dans un communiqué de presse. Lisez le communiqué de presse et la lettre à l’UE ici.
Publié 20 November 08


Communiqué de presse.
Le 4 Novembre 2008

Les organisations de solidarité exigent la sortie d’un pays occupé de la coopération européenne.


Les discussions pour l’accord d’un « statut avancé » au Maroc deviennent plus concrètes. Mais à ce jour, l’Union Européenne et le Maroc ont toujours évité de spécifier si le Sahara Occidental devait être impliqué ou non dans la coopération. Par cette coopération, l’Union Européenne pourrait être sur le point d’enfreindre le droit international.

L’organisation de solidarité Western Sahara Resource Watch (WSRW) demande que la condition à l’octroi d’un tel statut privilégié au pays occupant qu’est le Maroc, soit que la partie occupée du Sahara Occidental soit explicitement exclue de la coopération.

"Nous attendons que l'accord sortant des discussions sur le Statut Avancé, spécifie clairement que la coopération ne s'étendra pas plus au sud que la frontière internationalement reconnue du sud du Maroc, c’est-à-dire 27o40'N", expose une lettre qui a été envoyée au Commissaire aux affaires étrangères de l'Union Européenne, Benita Ferrero-Waldner.

Aucune précision de cette nature n'a encore été faite. Le Conseil pour l'Association UE-Maroc s'est réuni pour la septième fois le 13 octobre 2008, au Luxembourg, mais sans mention de l'applicabilité territoriale de l'accord. Voir des minutes de la rencontre ici.

Le Maroc occupe toujours une grande partie du Sahara Occidental, en violation de plus de 100 résolutions de l'ONU qui déclarent que le peuple du Sahara Occidental a un droit de l'autodétermination. L'ONU traite le Sahara Occidental comme une question de décolonisation et l'a étiqueté tant occupé qu'annexé. La Cour internationale de Justice a rejeté les réclamations sans fondement du Maroc sur le territoire.

"Il est clair que conformément au droit international coutumier, l'UE et ses Etats membres ont un devoir de non-reconnaissance de l'annexion marocaine illégale du Sahara Occidental. Tout ce que doit faire l'UE est de spécifier clairement avec lequel territoire elle va coopérer", a dit Sara Eyckmans de Western Sahara Resource Watch.

Si l'UE devait faire une telle précision, elle suivrait par exemple les Etats-Unis, qui en leur coopération de libre-échange avec le Maroc, ont spécifiquement exclu le Sahara Occidental.

"Si la coopération UE-Maroc n'exclut pas clairement le territoire du Sahara Occidental, il mènera seulement à un renforcement des revendications illégales et sans fondement du Maroc sur son pays voisin. L'UE ne devrait pas soutenir une telle brutale occupation. Un éléphant tourne en rond dans la salle de négociation, que personne ne veut voir ou mentionner", a dit Eyckmans.

Le Maroc commet des violations de droits de l'homme contre les Sahraouis qui luttent pour l'autodétermination du Sahara Occidental. Plus de 500 Sahraouis ont disparus depuis que le Maroc a envahi le territoire en 1975.

WSRW est un réseau international regroupant des organisations de plus de 30 pays dans le monde entier, travaillant à protéger les ressources naturelles du peuple Sahraoui contre les affaires marocaines et étrangères au Sahara Occidental occupé.

Pour plus de renseignement ou clarifications, s’il vous plait contactez :
Sara Eyckmans, WSRW Belgique, (+32) (0)475-458695, sara_eyckmans@yahoo.fr
John Gurr, coordinator, Western Sahara Campaign UK, tel (+44) (0) 845-458-9577, wsc.cymru@tiscali.co.uk
Jan Strömdahl, chairman, Swedish Western Sahara Association, (+46) 704-3888-41, jan.stromdahl@politik.sll.se

D’avantage sur Western Sahara Resource Watch : www.wsrw.org.

Actualités

Aperçu de la position d'ENGIE

Pendant un court moment, ENGIE a publié sur son site Web des indices sur les personnes qu'elle avait effectivement « consultées » dans le cadre de ses activités commerciales au Sahara Occidental occupé.

20 November 08

Des câbles télécoms dans les eaux occupées

La société française Alcatel Submarine Networks SpA, détenue en partie par Nokia, a posé des câbles télécoms au Sahara Occidental occupé.

20 November 08

Rapport annuel : les clients du minerai du conflit du Sahara Occidental

L’Inde et la Nouvelle-Zélande se distinguent comme les principaux importateurs de minerai de phosphate du Sahara Occidental occupé, détaillé dans le dernier rapport annuel de WSRW sur le commerce controversé.

20 November 08

Voilà les questions auxquelles Siemens ne répondra pas

Lors de son assemblée générale annuelle, Siemens Gamesa s'est montré plus évasif que jamais en ce qui concerne les questions fondamentales sur l'implication de l'entreprise dans le Sahara Occidental occupé.

20 November 08