Un navire géant suisse avec une cargaison amorale
Le vaisseau Celerina, battant pavillon suisse, a effectué en novembre un transport immoral de phosphates depuis le Sahara Occidental vers la Louisiane, USA
Publié 30 November 08


Le Celerina est arrivé à la Nouvelle Orléans à la mi-novembre avec un chargement de phosphates en provenance de El Aaiún.

Ce vaiseau est l'un des plus grands à avoir participé à ce genre de commerce hautement immoral. Long de 225 mètres et d'une capacité de 73.035 tonnes, le bateau peut avoir transporté environ 70.000 tonnes de minerais de phosphates.

Au prix actuel du minerai d'environ 414 dollars la tonne, un tel chargement vaut 29 millions de dollars US. Somme qui a été versée à l'Etat marocain pour des phosphates exploités illégalement dans le territoire occupé.

Le Maroc contrôle les mines de phosphates depuis son occupation du Sahara Occidental en 1975, quelques jours après que ses prétentions sur le territoire aient été rejetées par la Cour internationale de justice. Les Sahraouis dans leur majorité ont alors fui leur pays et vivent dans des campements de réfugiés en Algérie. Ils y vivent toujours et souffrent d'une pénurie de l'aide humanitaire.

La valeur de la marchandise transportée par le bateau suisse vers la Louisiane correspond à celle de l'aide humanitaire apportée par les donateurs internationaux aux réfugiés sahraouis durant toute l'année 2007.

L'industrie marocaine des phosphates au Sahara Occidental est aujourd'hui la ressource financière la plus importante du pays et reste un motif principal pour la poursuite de l'occupation illégale.
Les phosphates sont destinés au producteur de fertilisants PCS.

Le vaisseau immatriculé IMO 9176759 est géré par la compagnie Suisse Atlantique, à Renens, Suisse.
Actualités

Aperçu de la position d'ENGIE

Pendant un court moment, ENGIE a publié sur son site Web des indices sur les personnes qu'elle avait effectivement « consultées » dans le cadre de ses activités commerciales au Sahara Occidental occupé.

30 November 08

Des câbles télécoms dans les eaux occupées

La société française Alcatel Submarine Networks SpA, détenue en partie par Nokia, a posé des câbles télécoms au Sahara Occidental occupé.

30 November 08

Rapport annuel : les clients du minerai du conflit du Sahara Occidental

L’Inde et la Nouvelle-Zélande se distinguent comme les principaux importateurs de minerai de phosphate du Sahara Occidental occupé, détaillé dans le dernier rapport annuel de WSRW sur le commerce controversé.

30 November 08

Voilà les questions auxquelles Siemens ne répondra pas

Lors de son assemblée générale annuelle, Siemens Gamesa s'est montré plus évasif que jamais en ce qui concerne les questions fondamentales sur l'implication de l'entreprise dans le Sahara Occidental occupé.

30 November 08