WSRW appelle les producteurs d’électricité de retirer leurs offres
electricity_610.jpg

La compagnie nationale marocaine d’électricité ONE a lancé l’année dernière un appel d’offre pour la construction de centrales électrique au Sahara Occidental occupé. WSRW possède la liste des 21 compagnies pré qualifiées. Les compagnies d’une douzaine de pays ont été contactées ces jours par WSRW, et appelées à retirer leurs offres.
Mis à jour le: 17.02 - 2009 15:24Imprimez cette page    
Le Maroc a besoin de plus d’électricité pour construire leurs institutions et industries dans le territoire illégalement occupé du Sahara Occidental. WSRW a trouvé la liste des compagnies pré qualifiées pour leur dernière offre. Ces dernier jours, WSRW est en train de contacter chacune des compagnies, dans une douzaine de pays du monde.

Le courrier aux compagnies souligne que documents d’appel d’offre de l’ONE mentionnent à tort que les projets sont localisés dans le « Royaume du Maroc ». Néanmoins, les projets électriques de Dajla et Bojador sont tous les deux situés au Sahara Occidental, qui est considéré par l’ONU comme territoire en attente de décolonisation, de même que zone sous occupation. Du fait de la mauvaise appellation de la zone, Western Sahara Resource Watch croit que certaines compagnies pourraient avoir répondu à l’offre suite à un malentendu.

Aucun pays au monde ne reconnait Dajla ni Bojador comme faisant partie du Maroc, et la Cour Internationale de Justice a rejeté les revendications marocaines sur le territoire.

Voyez ici les détails de l’offre.  

“Nous tenons à souligner que la compagnie qui finalement emportera le marché marocain et commencera à alimenter en énergie l’industrie marocaine et les infrastructures dans le pays occupé fera l’objet d’une campagne publique, de la part des Sahraouis et de notre réseau international d’organisations et d’individus travaillant en solidarité avec le peuple oppressé du Sahara Occidental » indique le courrier.

« Nous espérons que vous apprécierez et comprendrez les enjeux éthiques, politiques et juridiques d’un engagement au Sahara Occidental occupé, et que vous vous retirerez de cette offre. Nous croyons que votre compagnie ne veut pas être, dans le futur, associée à l’annexion marocaine du Sahara Occidental» est il ajouté.

Les compagnies et consortium suivants ont été pré qualifié à l’offre d’installation, développement et gestion de deux centrales photovoltaïques au sahara Occidental occupé, dans ce que le Maroc à appelé “The Chourouk Initiative”:

1. Abengoa solar PV
2. Acciona Energia
3. AES
4. Babcock & Brown
5. CDG Développement / Solar Ventures
6. Central Sun/NovEnergia/Auma
7. EDF EN
8. Gamesa Solar/First Reserve
9. Gestamp /Ensol, SL
10. Helium Energy
11. Isofoton/Isofoton Maroc/Berge Généracion
12. La companie du vent
13. Martifer Rewables/Fomentinvest Energia/Martifer Solar
14. MIP-AM Invest-IC-Denkstatt-Wentz
15. NTR
16. Solar Ecopower/Taqa/Noorweb/Solon
17. Solar Pack
18. Sorgenia
19. Suez Tractebel
20. Sumitomo
21. Tsolar & Isolux

    


EN ES FR DE AR


Le Sahara Occidental est occupé par le Maroc. Les entreprises qui concluent des accords avec les autorités marocaines dans les territoires occupés, donnent un signe de légitimité à l’occupation. Cela ouvre aussi des possibilités de travail aux colons marocains et de recettes au gouvernement marocain. Western Sahara Resource Watch demande aux compagnies étrangères de quitter le Sahara Occidental jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée au conflit.

Soutenez Western Sahara Resource Watch

tn_sjovik_demo_610.jpg

Aidez-nous à protéger les ressources naturelles du Sahara Occidental pour le peuple sahraoui. Soutenez notre action en faisant un don.
Agissez pour les 25 de Gdeim Izik !

tn_court_photo_gdeim_izik_610.jpg

Les principaux militants du Sahara occidental sont condamnés à des peines allant de 20 ans à la réclusion à perpétuité suite à une manifestation populaire de 2010, le camp de protestation Gdeim Izik, qui dénonçait la marginalisation sociale et économique du peuple sahraoui dans leur terre occupée.
Rapport. L'énergie verte marocaine utilisée pour piller le Sahara

tn_poweringplunder_fr_610.jpg

Une part croissante de tels projets est située dans le territoire occupé du Sahara Occidental, est utilisée pour le pillage des minerais. Le nouveau rapport WSRW le détaille.

Si'il vous plaît inscrivez pour recevoir la newsletter:





WSRW.org Archives 2017
WSRW.org Archives 2016
WSRW.org Archives 2015
WSRW.org Archives 2014
WSRW.org Archives 2013
WSRW.org Archives 2012
WSRW.org Archives 2011
WSRW.org Archives 2010
WSRW.org Archives 2009
WSRW.org Archives 2008
WSRW.org Archives 2007
WSRW.org Archives 2004-2006






Ces pages web ont été construites avec le soutien financier du syndicat norvégien Industri Energi