Inculpation suédoise pour pêche illégale au Sahara Occidental
greenpeaced_610.jpg

Deux pécheurs suédois ont été inculpés de pêche illégale au large du Sahara Occidental. La pêche dite illégale a une valeur de plus de 1,9 millions d’euros.
Mis à jour le: 17.04 - 2009 14:48Imprimez cette page    
Le journal suédois Göteborgsposten a rapporté que deux pêcheurs suédois avaient été inculpés en Suède pour la pêche sans autorisation en mer du Sahara Occidental. Voyez l’article complet ci-dessous (en Suédois).

Les deux pécheurs, 62 et 53 ans, sont les propriétaires des navires qui ont fait les supposées prises illégales. Ils n’étaient pas eux-mêmes sur les navires durant les 13 mois de cette campagne de pêche. La pêche a été réalisée par d’autres capitaines suédois, proches des deux personnes inculpées.

tn_greenpeacee_509.jpgSelon le procureur d’Etat James von Reis, les deux navires ont opéré sans les permis généraux, mais aussi en dehors des partenariats de l'UE autour de la pêche. Un des navires a été arraisonné par les militants de Greenpeace l’année dernière.

La photo de droite montre un ouvrier ou un propriétaire du navire essayant de faire partir les activistes de Greenpeace du poste d’amarrage du navire.

Le procureur affirme que les deux navires ont gagné 14 millions de couronnes suédoises en 2007 et 6 millions en 2008, soit un total de 1,9 millions d’euros. Ce sont là des bénéfices nets, après paiement des permis locaux et salaires. Ces chiffres ont été prouvés par la perquisition par la police au domicile de l’homme de 53 ans.

Les deux pêcheurs accusés ont reconnu avoir pêché au large du Sahara Occidental et du Maroc, mais refusent d’admettre avoir fait quelque chose de fautif, selon le Göteborgsposten.



Göteborgsposten16 April 2009

Tjuvfiskade för 20 miljoner
Två yrkesfiskare från Frölunda åtalas för att ha trålat utanför Afrikas kust, utan gällande tillstånd. Under ett år tjänade männen, och de släktingar som hjälpt dem, över 20 miljoner kronor netto.

De två som inom kort ställs inför rätta - en 62-åring och 53-åring - står som officiella firmatecknare bakom de fartyg som dragit upp de påstått illegala fångsterna.

De har själva inte stått i styrhytten under de tretton månaderna. Fisket har skötts av många olika svenska kaptener, företrädelsevis anhöriga till de misstänkta.

Saknat tillstånd
Enligt kammaråklagare James von Reis har de aktuella båtarna och deras företrädare saknat dels generellt fartygstillstånd för yrkesfiske i allmänhet, dels särskilt fartygstillstånd för fiske i de aktuella farvatten i enlighet med EU-avtalet.

Åklagaren hävdar vidare att de två båtarna bedrivit partrålning och på detta dragit in 14 miljoner (2007) och 6 miljoner (2008). Detta är den rena vinsten, sedan lokala licenser och löner till afrikanska besättningsmedlemmar betalats.

Bestrider brott
62-åringen och 53-åringen medger att de befunnit sig utanför Västsahara och Marocko, men bestrider brott.

De menar att de i själva verket haft ett så kallat bareboatkontrakt med en afrikansk aktör - och alltså bara varit inhyrda för att hjälpa honom.

Under husrannsakan hos 53-åringen säkrade dock polisen skriftlig dokumentation på hur mycket de göteborgska yrkesfiskarna de facto dragit in.


    


EN ES FR DE AR


Le Sahara Occidental est occupé par le Maroc. Les entreprises qui concluent des accords avec les autorités marocaines dans les territoires occupés, donnent un signe de légitimité à l’occupation. Cela ouvre aussi des possibilités de travail aux colons marocains et de recettes au gouvernement marocain. Western Sahara Resource Watch demande aux compagnies étrangères de quitter le Sahara Occidental jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée au conflit.

Soutenez Western Sahara Resource Watch

tn_sjovik_demo_610.jpg

Aidez-nous à protéger les ressources naturelles du Sahara Occidental pour le peuple sahraoui. Soutenez notre action en faisant un don.
Agissez pour les 25 de Gdeim Izik !

tn_court_photo_gdeim_izik_610.jpg

Les principaux militants du Sahara occidental sont condamnés à des peines allant de 20 ans à la réclusion à perpétuité suite à une manifestation populaire de 2010, le camp de protestation Gdeim Izik, qui dénonçait la marginalisation sociale et économique du peuple sahraoui dans leur terre occupée.
Rapport. L'énergie verte marocaine utilisée pour piller le Sahara

tn_poweringplunder_fr_610.jpg

Une part croissante de tels projets est située dans le territoire occupé du Sahara Occidental, est utilisée pour le pillage des minerais. Le nouveau rapport WSRW le détaille.

Si'il vous plaît inscrivez pour recevoir la newsletter:





WSRW.org Archives 2017
WSRW.org Archives 2016
WSRW.org Archives 2015
WSRW.org Archives 2014
WSRW.org Archives 2013
WSRW.org Archives 2012
WSRW.org Archives 2011
WSRW.org Archives 2010
WSRW.org Archives 2009
WSRW.org Archives 2008
WSRW.org Archives 2007
WSRW.org Archives 2004-2006






Ces pages web ont été construites avec le soutien financier du syndicat norvégien Industri Energi