La République Sahraouie proteste contre les opérations de Total
Le gouvernement de la République du Sahara Occidental a envoyé aujourd'hui une lettre au PDG de la SA Total, en demandant à l'entreprise de rester à l'écart du Sahara Occidental. La licence de Total au Sahara Occidental pourrait avoir pris fin aujourd'hui - vont-ils renouveler ?
Publié 06 December 12


"L'occupation illégale du Sahara Occidental est légitimée par des individus et des sociétés qui traitent avec le Maroc sur les ressources naturelles du territoire", déclare la lettre envoyée par la République Arabe Sahraouie Démocratique / Front Polisario au directeur général de Total, Christophe de Margerie, aujourd'hui 6 décembre 2012.

La lettre demande à Total de «s'abstenir de toute activité sans l'approbation du gouvernement (sahraoui)», selon ce que comprend WSRW.

La lettre est envoyée ce jour même où la licence de Total avec la compagnie nationale pétrolière marocaine l'ONHYM devrait se terminer. Total a très probablement signé l’accord le 6 décembre 2011, et il est probable aussi qu'il a été d’une durée d’exactement 12 mois, ce qui signifie jusqu'à aujourd'hui. Le bloc massif de Total a seulement été révélé la semaine dernière.

«Le conflit du Sahara Occidental se prolonge, et le peuple sahraoui est privé de son avenir économique, par l'exploration et l’utilisation de nos ressources naturelles», a déclaré la lettre à M. Margerie.

Actualités

Total a payé près de 4 millions à l'occupant pour un bloc pétrolier

La société française Total a versé au gouvernement marocain près de 4 millions de dollars US pour le permis d'exploration Anzarane au large du Sahara Occidental, sous occupation illégale.

08 October 19

Total déclare officiellement quitter le Sahara Occidental

"Le contrat n'a pas été prolongé en décembre 2015», écrit la société sur le site Web. Il a également confirmé n'avoir "aucun projet" pour revenir sur le territoire, qui se trouve dans la partie du Sahara occidental sous occupation marocaine.
24 June 16

Un investisseur norvégien exclut Total cause implication au Sahara

La compagnie d'assurance norvégienne Storebrand a mis à l'index les compagnies de phosphate et de pétrole impliquées au Sahara Occidental occupé. Parmi elles, la compagnie française Total, maintenant de retour dans le froid après s'être retirée du territoire.
27 March 16

Total a quitté le Sahara Occidental occupé

La compagnie pétrolière multinationale française a annoncé qu'elle ne poursuivait pas ses prospections pétrolières au Sahara Occidental. "Une autre bonne nouvelle pour le peuple sahraoui. Nous exhortons les compagnies pétrolières restantes à emboîter le pas", a déclaré WSRW.

22 December 15