Arrêt sur image : un navire de Total dans les eaux occupés
Article image
Western Sahara Resource Watch a reçu cette photo de « Geo Service I », le navire de ravitaillement en mer du navire BGP Prospector qui effectue la recherche sismique sur les fonds marins pour le géant pétrolier français Total.
Publié 21 mars 2013


Total détient actuellement un contrat de reconnaissance signé avec le gouvernement marocain, pour de l'exploration pétrolière dans le bloc offshore dit Anzarane. Ce grand espace de 100,926,70 km est situé à l'ouest de Dakhla, dans le territoire du Sahara Occidental qui a été occupé par le Maroc depuis plus de trois décennies.

WSRW a écrit à Total et BGP, en leur demandant d’annuler leur engagement au Sahara Occidental occupé. Jusqu'à présent, aucun n'a répondu.

geo_service_i_610.jpg
Actualités

Total a payé près de 4 millions à l'occupant pour un bloc pétrolier

La société française Total a versé au gouvernement marocain près de 4 millions de dollars US pour le permis d'exploration Anzarane au large du Sahara Occidental, sous occupation illégale.

08 octobre 2019

Total déclare officiellement quitter le Sahara Occidental

"Le contrat n'a pas été prolongé en décembre 2015», écrit la société sur le site Web. Il a également confirmé n'avoir "aucun projet" pour revenir sur le territoire, qui se trouve dans la partie du Sahara occidental sous occupation marocaine.
24 juin 2016

Un investisseur norvégien exclut Total cause implication au Sahara

La compagnie d'assurance norvégienne Storebrand a mis à l'index les compagnies de phosphate et de pétrole impliquées au Sahara Occidental occupé. Parmi elles, la compagnie française Total, maintenant de retour dans le froid après s'être retirée du territoire.
27 mars 2016

Total a quitté le Sahara Occidental occupé

La compagnie pétrolière multinationale française a annoncé qu'elle ne poursuivait pas ses prospections pétrolières au Sahara Occidental. "Une autre bonne nouvelle pour le peuple sahraoui. Nous exhortons les compagnies pétrolières restantes à emboîter le pas", a déclaré WSRW.

22 décembre 2015