Cette vidéo est trop dure pour OCP, il tente d'arrêter Youtube


L’étudiante sahraouie a demandé à la compagnie nationale marocaine de phosphate comment son peuple bénéficie du pillage. L’OCP tente maintenant de faire taire les échos, en en empêchant la diffusion sur Youtube.

Publié 17 November 13

L’OCP est la compagnie nationale marocaine de phosphate qui exploite les réserves de phosphate au Sahara Occidental occupé. Aucun Etat ne reconnaît les revendications du Maroc sur le territoire, et l'exploitation a lieu au mépris de la volonté et des intérêts du peuple du Sahara Occidental.

La compagnie nationale marocaine et ses clients à l'étranger affirment que leurs activités sont permises, car ils sont à l'avantage du peuple du Sahara Occidental. Ils affirment tout cela en évoquant un « avis d'expert », écrit par leur cabinet d'avocats américain Covington & Burling. Cependant, l'avis affirmant combien les activités sont bonnes pour les Sahraouis, est, ironiquement, toujours resté confidentiel des Sahraouis eux-mêmes.

En 2009, Bachir Senia Abderahman, une étudiante sahraouie aux États-Unis, est allée au siège de Covington & Burling à Washington DC, pour obtenir une copie de l'avis secret.

" Je suis ici pour essayer de savoir comment c’est bénéfique pour le peuple sahraoui. Je suis sahraouie moi-même et je ne comprends tout simplement pas comment diable il peut être bénéfique et légal de voler le phosphate d'un pays occupé ", déclare Abderahman dans la vidéo . Elle est elle-même une réfugiée du Sahara Occidental.

 

ocp_maroc_400.jpg

Et maintenant, l’OCP tente de bloquer la diffusion de la vidéo sur Youtube.

"Cette vidéo n'est plus disponible suite à une réclamation pour atteinte aux droits d'auteur soumise par audio soundtracks", Youtube a noté la plainte suivante de l’OCP. Les détails affichés sur les propriétaires de la vidéo révèle que le demandeur est « OCP Maroc ». Voir l'image à droite.

Western Sahara Resource Watch a connaissance d'au moins trois vidéos Youtube différentes qui ont essayé d’être arrêtées par une entité appelée « OCP Maroc » le 18 septembre 2013. Deux vidéos de Abderahman sont parmi elles.

Après la tentative de blocage des vidéo par l’OCP Maroc, Sénia Abderahman a écrit au bureau du directeur général , et au directeur du marketing de l'OCP pour demander s’il est exacte que l'OCP Maroc tente de bloquer ses films sur YouTube. Abderahman a en même temps demandé à l’OCP d'envoyer une copie de « l’avis d'expert » de Covington & Burling, ainsi que des avis écrits pour l'OCP par DLA Piper and KPMG. Les demandes sont restées sans réponses.

Covington & Burling refuse aussi de répondre aux questions de WSRW.



 

Actualités

Aperçu de la position d'ENGIE

Pendant un court moment, ENGIE a publié sur son site Web des indices sur les personnes qu'elle avait effectivement « consultées » dans le cadre de ses activités commerciales au Sahara Occidental occupé.

17 November 13

Des câbles télécoms dans les eaux occupées

La société française Alcatel Submarine Networks SpA, détenue en partie par Nokia, a posé des câbles télécoms au Sahara Occidental occupé.

17 November 13

Rapport annuel : les clients du minerai du conflit du Sahara Occidental

L’Inde et la Nouvelle-Zélande se distinguent comme les principaux importateurs de minerai de phosphate du Sahara Occidental occupé, détaillé dans le dernier rapport annuel de WSRW sur le commerce controversé.

17 November 13

Voilà les questions auxquelles Siemens ne répondra pas

Lors de son assemblée générale annuelle, Siemens Gamesa s'est montré plus évasif que jamais en ce qui concerne les questions fondamentales sur l'implication de l'entreprise dans le Sahara Occidental occupé.

17 November 13