Rapport sahraoui sur le pillage des poissons du Sahara Occidental
Article image
L’Observatoire Sahraoui des Ressources Naturelles - le groupe de Sahraouis qui enquête sur le pillage de leur pays - a publié le 26 novembre le rapport : «Un peuple pauvre dans un pays riche».
Publié 27 November 13


L’Observatoire Sahraoui des ressources naturelles (SNRW) a publié le 26 novembre son premier rapport. Le rapport, intitulé «Sahraouis : un peuple pauvre dans un pays riche», se penche sur la pêche au Sahara Occidental. Le rapport dans sa version complète est disponible uniquement en arabe.

Cependant, le groupe a également publié un résumé du même rapport en anglais (2 Mb).

Le rapport éclaire différents aspects, des faits et des statistiques disponibles sur les ressources de pêche au Sahara Occidental, l'ampleur de l'exploitation, du pillage et des graves destructions du système écologique dans les eaux sahraouies.

Le rapport présente les données et informations utiles sur la nature de la richesse maritime sahraouie, les espèces ciblées par l'industrie de la pêche étrangère, et l’importante invasion de pêcheurs marocains sur le territoire, où plus de 40 villages de pêcheurs ont été construits dans les deux dernières décennies, selon le rapport.

Le rapport appelle «tous les États et les compagnies étrangères à s'abstenir d'importer les produits sahraouis ou d’investir dans le Sahara Occidental occupé parce que ces activités sont en violation du droit international, encouragent et nourrissent la colonisation».

Il appelle en particulier « les membres du Parlement européen à ne pas voter en faveur de l'accord de pêche UE-Maroc, parce que les mêmes raisons qui ont conduit à l'annulation de l'accord précédent sont toujours présents ».

Il estime qu’«il est nécessaire que l'ONU assume ses responsabilités légales envers la protection des ressources sahraouies comme elle l'a fait dans des cas similaires au Timor oriental et en Namibie. »

Actualités

Aperçu de la position d'ENGIE

Pendant un court moment, ENGIE a publié sur son site Web des indices sur les personnes qu'elle avait effectivement « consultées » dans le cadre de ses activités commerciales au Sahara Occidental occupé.

27 November 13

Des câbles télécoms dans les eaux occupées

La société française Alcatel Submarine Networks SpA, détenue en partie par Nokia, a posé des câbles télécoms au Sahara Occidental occupé.

27 November 13

Rapport annuel : les clients du minerai du conflit du Sahara Occidental

L’Inde et la Nouvelle-Zélande se distinguent comme les principaux importateurs de minerai de phosphate du Sahara Occidental occupé, détaillé dans le dernier rapport annuel de WSRW sur le commerce controversé.

27 November 13

Voilà les questions auxquelles Siemens ne répondra pas

Lors de son assemblée générale annuelle, Siemens Gamesa s'est montré plus évasif que jamais en ce qui concerne les questions fondamentales sur l'implication de l'entreprise dans le Sahara Occidental occupé.

27 November 13