Total refuse de divulguer le renouvellement
Article image
La multinationale pétrolière française Total, qui détient la plus grande licence au large du Sahara Occidental occupé, déclare qu'elle ne divulguera qu’à la mi-janvier si elle a renouvelé ou non sa licence sur le territoire.
Publié 21 December 13


Ci-dessus : Total a terminé en juillet 2013 un programme de prospection sismique de 12 mois au large des côtes du Sahara Occidental occupé. L'image montre ses navires contractualisés pour les levées sismiques.

Le 2 décembre 2013, la licence de 12 mois de Total au large des côtes du Sahara Occidental a expiré. Le département presse de Total a déclaré aujourd'hui à une organisation suédoise qu'il ne souhaite pas préciser si Total a renouvelé sa licence.

L'accord est très controversé : le Maroc occupe illégalement le territoire, et refuse de coopérer avec l'ONU pour un référendum sur l'indépendance du peuple du Sahara Occidental. La Cour Internationale de Justice a déclaré que les revendications du Maroc ne sont pas fondées, et le département juridique de l'ONU a déclaré que le programme pétrolier de Total viole le droit international si le peuple du territoire n’y consent pas ni n’en profite.

Comme le rapport WSRW de 2013 « injustice totale » le documente, pratiquement tous les groupes sahraouis ont dénoncé les projets de Total plans sur le territoire.

Selon l'un des actionnaires qui s’est désinvesti de Total pour des raisons éthiques au Sahara Occidental, le permis de Total comportait une option de prolongation de 6 mois.

Le service presse de Total a déclaré aujourd'hui à l'organisation suédoise Emmaüs Stockholm que les renseignements sur le renouvellement de la licence ne seraient publiés que mi-janvier, parce que « nous suivons quelques procédures et sommes toujours en discussion avec le Maroc ».

Actualités

Aperçu de la position d'ENGIE

Pendant un court moment, ENGIE a publié sur son site Web des indices sur les personnes qu'elle avait effectivement « consultées » dans le cadre de ses activités commerciales au Sahara Occidental occupé.

21 December 13

Des câbles télécoms dans les eaux occupées

La société française Alcatel Submarine Networks SpA, détenue en partie par Nokia, a posé des câbles télécoms au Sahara Occidental occupé.

21 December 13

Rapport annuel : les clients du minerai du conflit du Sahara Occidental

L’Inde et la Nouvelle-Zélande se distinguent comme les principaux importateurs de minerai de phosphate du Sahara Occidental occupé, détaillé dans le dernier rapport annuel de WSRW sur le commerce controversé.

21 December 13

Voilà les questions auxquelles Siemens ne répondra pas

Lors de son assemblée générale annuelle, Siemens Gamesa s'est montré plus évasif que jamais en ce qui concerne les questions fondamentales sur l'implication de l'entreprise dans le Sahara Occidental occupé.

21 December 13