Les pêcheurs russes ont encore perdu leur géographie
Article image
Un chalutier russe qui a pêché au large des côtes du Sahara Occidental occupé une grande partie de l'année dernière, a maintenant été saisi par les autorités sénégalaises pour pêche illégale.
Publié 11 janvier 2014


Le Oleg Naydenov est une usine flottante de poissons d'une capacité de plus de 7500 tonnes, appartenant à la flotte Murmansk Trawl. Le navire a pêché dans les eaux du Sahara Occidental pour de longues périodes de l'année dernière, sous couvert d'un accord de pêche de quatre ans entre la Russie et le Maroc. Depuis la signature de l'accord début de 2013, les 10 navires russes autorisés à opérer par l'accord ont exclusivement pêché dans les eaux au large du Sahara Occidental, et non au Maroc.

Le Maroc a envahi le Sahara Occidental en 1975, et continue à occuper une large partie du territoire, en violation flagrante du droit international.

Actuellement, les 10 chalutiers russes ne peuvent pécher dans les eaux marocaines ou occupées, puisque le gouvernement marocain procède à une révision annuelle de la mise en œuvre de l'accord de pêche. La commission des affaires étrangères du parlement marocain a approuvé jeudi dernier, 2 janvier 2014, un projet de loi qui permet à la pêche de continuer.

En conséquence, les chalutiers russes ont été déployés ailleurs. Et encore une fois, il semble que les Russes ont perdu leur géographie.

Le Oleg Naydenov pêchait officiellement en Guinée-Bissau, mais a été capturé le samedi 4 janvier par le gouvernement sénégalais, pour pêche illégale dans ses eaux.

La pêche illégale, la plupart du temps par les chalutiers de l'ancien bloc soviétique, coûte au Sénégal 250 millions de dollars l'année, selon les chiffres officiels, indique un article de Reuters.

Le chalutier a été mis en fourrière dans le port de Dakar, recevra une lourde amende et son matériel de pêche sera saisi en conformité avec la loi sénégalaise, a déclaré à Reuters le ministre sénégalais de la pêche, ajoutant que c'est la troisième fois que ce chalutier est condamné à payer une amende.

Greenpeace a inscrit le Oleg Naydenov sur la liste noire il y a quelques années. L'organisation a également taggé le navire alors qu'il pêchait illégalement au Sénégal en 2012. Ironie du sort , cela a eu lieu avec l'Arctic Sunrise, un navire de campagne de Greenpeace actuellement mis en fourrière par le gouvernement russe.
Actualités

Russie : accord de pêche avec le Maroc alors que la guerre reprend

Grâce à cet accord, les chalutiers russes pêcheront exclusivement dans les eaux au large du Sahara Occidental occupé, actuellement en guerre.

07 décembre 2020

Un accord de pêche controversé entre la Russie et le Maroc à l'horizon

Les représentants russes et marocains se sont récemment rencontrés pour discuter d'un nouvel accord de pêche couvrant les eaux au large du Sahara Occidental occupé, mais un nouvel accord semble toujours en suspens.

31 mai 2020

La Russie viole une fois de plus son accord de pêche avec le Maroc

Le texte de l'accord de pêche Maroc-Russie révèle que les navires russes sont censés pêcher dans la zone économique exclusive marocaine – ce qui devrait exclure les eaux du Sahara Occidental. WSRW a fait une traduction en anglais de l'accord russo-marocain.
18 mai 2013

une Cie maritime belgo-néerlandaise prise en flagrant délit au Sahara

La compagnie maritime Seatrade a de nouveau envoyé un navire pour transporter du poisson surgelé du Sahara Occidental occupé.
05 février 2013