Voici le navire de ravitaillement de Kosmos Energy
Article image
Dans le port public espagnol de Las Palmas le 17 juin, Geo Service 1 charge l’approvisionnement qui soutient les études pétrolières illégales du Maroc au large des côtes du Sahara Occidental occupé. Les études se déroulent à proximité des eaux espagnoles.
Publié 19 juin 2014


Le 17 juin, le navire Geo service 1 est entré dans port de Las Palmas pour charger l’approvisionnement alimentaire destiné aux équipes d'exploration pétrolière du large du Sahara Occidental occupé. Le 19 juin, le navire sera de retour dans les eaux sahraouies, où les dernières études sismiques ont lieu avant le forage de pétrole qui commencera vers octobre. Les études pourraient durer encore quelques semaines.

WSRW a publié le 30 mai que Kosmos Energy a entrepris les étapes finales des études sismiques litigieuses au large du territoire que le Maroc occupe. L'ONU a déclaré que toute nouvelle exploration pétrolière au Sahara Occidental violerait le droit international, aussi longtemps que ses habitants s'y opposent.

Le navire est amarré au « Puerto » de Las Palmas, qui appartient à « La Autoridad Portuaria de Las Palmas », qui est l'une des 28 administrations portuaires des Puertos del Estado, qui appartiennent au ministère espagnol des Travaux publics et des Transports (en espagnol : Ministerio de Fomento). Il y a une préoccupation croissante en Espagne concernant les projets pétroliers du Maroc dans ses eaux, adjacentes à la ZEE espagnole. Actuellement, le Maroc explore également dans les eaux du Sahara Occidental occupé, et pour ces activités, le port du gouvernement espagnol à Las Palmas est utilisé comme base pour les activités d'étude.

À bord du Service 1 Geo on peut voir une petite navette portant le nom de BGP Prospector - le nom du navire sismique.

Les Sahraouis au Sahara Occidental manifestent de plus en plus contre Kosmos – malgré les grands risques personnels. Le 13 juin un homme a été blessé à la lame de rasoir par un policier marocain parce qu’il portait une bannière contre Kosmos. Le 15 avril, Elfayda, 18 ans, a été battue par la police pour avoir tenté de filmer ses amies portant une bannière similaire. Le Maroc interdit toutes les organisations ou partis politiques sahraouis qui affirment le droit à l'autodétermination sur leur terre ou leurs ressources. L’ONU déclare pourtant clairement que les Sahraouis ont droit à l’autodétermination.

geoservice1_a_609.jpg

geoservice1_c_609.jpg

Actualités

L'approvisionnement de Kosmos Energy au Sahara Occidental occupé

Kosmos et Cairn Energy effectuent des explorations pétrolières au large du Sahara Occidental occupé par le Maroc. Cette photo prise le 27 mars montre un de leurs navires ravitailleurs.
29 mars 2017

Geo Service I repéré au Sahara Occidental occupé


Le navire de ravitaillement de Kosmos Energy Geo service 1 a été observé le 4 juillet au Sahara Occidental occupé.
10 juillet 2014

Les navires de ravitaillement Kosmos observés en territoires occupés


Deux des navires utilisés par Kosmos Energy pour son programme final d'exploration ont été observés fin juin à Dakhla, au Sahara Occidental occupé.
10 juillet 2014

Les études se poursuivent sur le bloc de Kosmos Energy

Est-ce que Kosmos Energy entreprend une dernière étude sur le permis de Boujdour Maritime avant de faire ses adieux au Sahara Occidental occupé ? Ou a une entreprise inconnue a-t-elle pris en charge la licence ? La semaine dernière, les relevés pétroliers des fonds marins ont débuté à l'endroit où Kosmos a foré en 2014.

09 février 2018