Geo Service I repéré au Sahara Occidental occupé

Le navire de ravitaillement de Kosmos Energy Geo service 1 a été observé le 4 juillet au Sahara Occidental occupé.
Publié 10 juillet 2014


Le navire de ravitaillement de Kosmos Energy Geo service 1 a été observé le 4 juillet au Sahara Occidental occupé.
Kosmos Energy aide le Maroc dans son exploration pétrolière illégale au Sahara Occidental.

Le 30 mai WSRW révélait que Kosmos Energy avait commencé ses dernières études sismiques au large du territoire occupé du Sahara Occidental.

Le principal navire d'étude est le BGP Prospector, détenu par une filiale de la compagnie pétrolière nationale chinoise CNPC. En outre, WSRW a repéré que quatre autres navires de ravitaillement aident ce bateau principal pour l'exploration.

Le Service Geo 1, repéré à Dakhla le 4 juillet 2014 fait partie de ces navires de ravitaillement. Ce même navire de ravitaillement a également pris part à la série d'exploration de la compagnie française Total sur le bloc Anzarane au large de Dakhla en 2012-2013.

L'ONU a déclaré que toute nouvelle exploration pétrolière au Sahara Occidental violera le droit international. Le Maroc va mettre en place la première plate-forme pétrolière du territoire occupé dans 2-3 mois. La plate-forme est actuellement à l'essai au large des côtes de Corée.

Le Maroc occupe une partie du Sahara Occidental depuis 1975, en violation du droit international. Ses revendications infondées sur le territoire ont été rejetées par la Cour internationale de Justice.

Actualités

L'approvisionnement de Kosmos Energy au Sahara Occidental occupé

Kosmos et Cairn Energy effectuent des explorations pétrolières au large du Sahara Occidental occupé par le Maroc. Cette photo prise le 27 mars montre un de leurs navires ravitailleurs.
29 mars 2017

Les navires de ravitaillement Kosmos observés en territoires occupés


Deux des navires utilisés par Kosmos Energy pour son programme final d'exploration ont été observés fin juin à Dakhla, au Sahara Occidental occupé.
10 juillet 2014

Voici le navire de ravitaillement de Kosmos Energy

Dans le port public espagnol de Las Palmas le 17 juin, Geo Service 1 charge l’approvisionnement qui soutient les études pétrolières illégales du Maroc au large des côtes du Sahara Occidental occupé. Les études se déroulent à proximité des eaux espagnoles.
19 juin 2014

Les études se poursuivent sur le bloc de Kosmos Energy

Est-ce que Kosmos Energy entreprend une dernière étude sur le permis de Boujdour Maritime avant de faire ses adieux au Sahara Occidental occupé ? Ou a une entreprise inconnue a-t-elle pris en charge la licence ? La semaine dernière, les relevés pétroliers des fonds marins ont débuté à l'endroit où Kosmos a foré en 2014.

09 février 2018