Du sable de conflit pour couvrir la plage des Canaries
Article image

La baie de Mogán, sur l’île de Grande Canarie, sera prochainement recouverte de sable de conflit provenant du Sahara Occidental occupé.

Publié 05 décembre 2019
mogantweet_250.jpg

La plage touristique artificielle de Playa de Mogán, au sud-ouest de l'île de Grande Canarie, sera bientôt recouverte de sable provenant du Sahara Occidental occupé. Les travaux de construction dureront du 2 au 5 décembre, selon un Tweet de la municipalité de Mogán du 29 novembre.

La délégation canarienne du Polisario, mouvement de libération nationale du Sahara Occidental, a déclaré le 25 novembre qu'elle "condamnait" le projet, affirmant qu'il "contribuait à l'occupation et à la répression des civils sahraouis par le régime marocain" sur le territoire.

En 2018, les avocats du Polisario ont expressément alerté qu'ils mèneraient des actions devant la justice espagnoles contre des entreprises important du sable du territoire occupé.

Des associations pro sahraouies locales aux Canaries ont déjà protesté contre les projets de la municipalité auprès des autorités locales.

On ignore si l'incident est lié à la construction de la plage de Mogán, mais le petit vraquier Dura Bulk est arrivé dans le port de Las Palmas le matin du 1er décembre 2019 avec du sable du Sahara Occidental. Après une brève ancrage au large du port de Las Palmas et sans décharger la cargaison, le navire a quitté Las Palmas à 11 h 00 HEC aujourd'hui, en direction du sud, le long de la côte de Gran Canary. Le Dura Bulk transporte depuis des années du sable du Sahara Occidental jusqu'aux Canaries. Voir le graphique ci-dessous des mouvements de navires aujourd'hui.

Sahara occidental Resource Watch a, au fil des ans, publié à plusieurs reprises sur les exportations de sable du Sahara occidental en Espagne et au Portugal.
 

durabulk_01.12.2019b_400.jpg



 

durabulk_01.12.2019_400.jpg
Actualités

Une plage de conflits prend forme aux îles Canaries

Les travaux de construction sur la plage controversée de Mogán à Grande Canarie ont commencé le 2 décembre.

05 décembre 2019

Le Dura Bulk décharge le sable sahraoui à Tenerife

Les exportations de sable du Sahara Occidental vers l'Espagne occupés se poursuivent sans relâche.
03 juillet 2017

Manifestations à Palma de Majorque contre les importations de sable

Une trentaine de personnes se sont rassemblées sur les quais de Palma de Majorque pour protester contre le déchargement du sable du Sahara Occidental occupé.
30 mai 2017

Toujours sanctionné pour avoir protesté contre le pillage

Alors que les importations canariennes de sable sahraoui volé se poursuivent en toute impunité, un groupe de militants sahraouis et espagnols, dont un membre de WSRW – risque toujours des sanctions pénales, précisément pour avoir dénoncé le commerce illégal.
16 juin 2012