Le Dura Bulk décharge le sable sahraoui à Tenerife
Article image
Les exportations de sable du Sahara Occidental vers l'Espagne occupés se poursuivent sans relâche.
Publié 03 juillet 2017


Le Dura Bulk appartient à Arabella Enterprises Corporation, de Las Palmas, qui en est aussi l'opérateur. Le navire bat pavillon du Panama et fait le voyage du Sahara Occidental occupé - îles Canaries depuis des années, transportant à chaque fois une cargaison de sable pris sur le territoire sahraoui.

Le sable du Sahara Occidental occupé est principalement utilisé pour l'industrie du ciment sur les îles, ou pour garnir les plages touristiques. Voir ici plus d'information sur l'entreprise importatrice de sable.

Arabella Enterprises possède au moins trois autres navires qui ont été repérés sur la route maritime entre El Aaiun - Las Palmas, en faisant parfois escale à Setubal : le West Sky (OMI: 6810201), Trio Vega (OMI: 7116133) et le Anja Funk (OMI: 7120720).

En décembre 2016, la Cour suprême de l'UE a publié un jugement très clair sur le Sahara Occidental qualifiant ce territoire de distinct et séparé du Maroc. De nombreux parlements régionaux espagnols ont demandé depuis la suspension complète du commerce et de la complicité des entreprises dans l'exploitation des ressources naturelles du Sahara Occidental.

Plus de 230 enfants sahraouis réfugiés passent cette année les mois d'été sur les îles Canaries - pour les soulager de la chaleur torride des campements situés dans le désert algérien inhospitalier où ils sont nés en exil. Pendant ce temps, la terre de leur pays est transporté sur ces mêmes Îles Canaries pour des intérêts commerciaux.

Les photos ci-dessous ont été prises au port de Tenerife le 26 Juin 2017, au moment du déchargement par le Dura Bulk de la cargaison de sable prise du Sahara Occidental occupé.

Cliquez sur les photos pour une meilleure résolution.


dura_bulk_1_26_jun_17_610.jpg

dura_bulk_2_26_jun_17_610.jpg

dura_bulk_3_26_jun_17_610.jpg

dura_bulk_4_26_jun_17_610.jpg

dura_bulk_6_26_jun_17_610.jpg

dura_bulk_7_26_jun_17_610.jpg

Actualités

Une plage de conflits prend forme aux îles Canaries

Les travaux de construction sur la plage controversée de Mogán à Grande Canarie ont commencé le 2 décembre.

05 décembre 2019

Du sable de conflit pour couvrir la plage des Canaries

La baie de Mogán, sur l’île de Grande Canarie, sera prochainement recouverte de sable de conflit provenant du Sahara Occidental occupé.

05 décembre 2019

Manifestations à Palma de Majorque contre les importations de sable

Une trentaine de personnes se sont rassemblées sur les quais de Palma de Majorque pour protester contre le déchargement du sable du Sahara Occidental occupé.
30 mai 2017

Toujours sanctionné pour avoir protesté contre le pillage

Alors que les importations canariennes de sable sahraoui volé se poursuivent en toute impunité, un groupe de militants sahraouis et espagnols, dont un membre de WSRW – risque toujours des sanctions pénales, précisément pour avoir dénoncé le commerce illégal.
16 juin 2012