Qu'est-ce que Continental négocie avec l'OCP ?
Article image

Alors que Continental renégocie son contrat avec la société nationale marocaine de phosphate, il n'est toujours pas clair si le groupe allemand a l'intention de limiter ses opérations au Maroc ou les étendre au Sahara Occidental occupé.
 

Publié 13. April 20

Ajout au 5.06.2020 : Continental a répondu au courrier de Western Sahara Resource Watch, expliquant en détail le type d'activité entrepris sur le tapis roulant.

Ajout au 31.03.2020 : Le mouvement de libération du Sahara Occidental, le Front Polisario, a, le 30 mars, écrit à Continental pour demander à la société de ne pas prolonger son contrat avec l'OCP au Sahara Occidental. Le Polisario souligne le risque juridique pour l'entreprise si elle décidait de poursuivre sa participation à l'exploitation minière sur le territoire.

La société Continental de Hanovre a déclaré qu'elle renégociait actuellement un nouvel accord avec l'OCP, la compagnie nationale marocaine de phosphate qui exploite également illégalement les réserves de phosphate du Sahara Occidental occupé. Mais pour quel pays les négociations ont-elles lieu ? Pour le Maroc uniquement - ou aussi pour le Sahara Occidental ?

Dans un courrier envoyé le 26 mars, Western Sahara Resource Watch (WSRW) demande à Continental de clarifier la portée de ses négociations.

Dans le cadre de son contrat actuel avec OCP, la filiale de Continental, ContiTech, entretient le système de convoyage utilisé pour transporter ale minerai de phosphate depuis les mines de Bou Craa sur une distance de 100 kilomètres jusqu'au port d'El Aaiun, la capitale du territoire occupé. De là, le minerai du Sahara Occidental en conflit est expédié à un certain nombre de clients internationaux de moins en moins nombreux en raison de la pression croissante des investisseurs sur les préoccupations des droits de l'homme.

Le contrat actuel de Continental avec OCP expire en juin de cette année. En décembre 2019, WSRW a encouragé l'entreprise à saisir l'opportunité des renégociations pour limiter ses opérations contractuelles au Maroc seul. Dans sa réponse du 10 janvier 2020, la société a répondu qu'elle ne pouvait pas commenter les négociations en cours.

Le 17 mars, la société a répondu dans le même sens à un groupe d'ONG allemandes qui ont exprimé leurs critiques concernant l'implication de la société dans le Sahara Occidental occupé. La société a également ajouté que son contrat avec OCP n'était pas un contrat de maintenance, mais plutôt un contrat d'approvisionnement.

WSRW demande maintenant à la société de clarifier deux points à savoir : le contrat de la société est-il de nature d'approvisionnement et / ou de maintenance, et le contrat entraînera-t'il le déploiement des services de Continental au Sahara Occidental occupé.

"Nous comprenons et respectons que vous n'êtes pas en mesure de commenter le contenu des négociations en cours. Mais la question demeure de savoir si le contrat en tant que tel s'appliquera - ou non- au Sahara Occidental. En d'autres termes, Continental renégocie-t-il un contrat avec la compagnie nationale Marocaine l'OCP qui limitera l'engagement de Continental au Maroc seul, ou le contrat sera-t-il également appliqué de manière extraterritoriale au territoire non autonome du Sahara Occidental ?", indique la lettre.

En 2019, OCP a exporté 1 million de tonnes de minerai de phosphate du territoire occupé selon le rapport annuel "P pour Pillage" de WSRW.

Le Maroc occupe illégalement une grande partie du territoire du Sahara Occidental depuis 1975 et n'a pas le droit d'exporter des minéraux du territoire qu'il détient sous occupation.

Actualités

Siemens et Enel en liste noire pour des raisons de droit international

Siemens Gamesa, Siemens Energy et Enel Spa ont été exclus par le gestionnaire d'actifs norvégien Storebrand pour avoir contribué à des violations du droit international au Sahara Occidental occupé.

14. Jan 21

Le site WSRW est tout nouveau

WSRW a le plaisir de vous annoncer que notre nouveau site Internet est enfin visible. Merci de votre patience pendant la transition. Tout sera fonctionnel fin janvier 2021. S'il vous plaît signalez les erreurs éventuelles à info@wsrw.org.

16. Dec 20

Les arguments des compagnies

Cet article est en construction. S'il vous plaît, revenez en janvier

12. Dec 20

Rapports WSRW

Il nous reste certains de ces rapports en version imprimée. Vous pouvez les commander en écrivant à info@wsrw.org. Prix : 15 Euros par document, plus les frais de port.

12. Dec 20