Le Gothenburg Post : Greenpeace arrête un vaisseau
Article image
Mercredi après midi, des militants de Greenpeace ont empêché le navire de pêche Nordic IV de quitter le port de Fiskebäck, Gothenburg, Sweden. Deux activistes se sont enchaînés aux pôles d’amarrage. Poste de Gothenburg. Le 11 juin 2008.
Publié 12 juin 2008


Agence de presse suédoise TT/ Gothenburg Post
Par Josefine Bjelkholm
11 Juin 2008
Lisez l’original ici (en suédois)

Greenpeace a réalisé cette action, car l’organisation pense que le navire est impliqué dans les pêches illégales au Sahara Occidental.

« Le vaisseau et ses propriétaires ne devraient pas être autorisés à partir et devraient être poursuivis » a dit Frode Pleym, porte parole de Greenpeace à l’agence de presse suédoises TT.

Les activistes de Greenpeace se sont également enchaînés aux haussières qui fixent le bateau au port.

Selon M. Rune Karlsson de la police maritime, aucune initiative ne sera prise vis-à-vis des activistes tant que la protestation se déroule de manière silencieuse.















Traduit du suédois par Western Sahara Resource Watch.
Actualités

Rapport WSRW : la Suède doit conseiller ses entreprises sur le Sahara

La Suède est connue pour soutenir l'autodétermination sahraouie, mais ses actes et ses investissements suivent-ils sa parole ? Consultez notre nouveau rapport sur l'implication de la Suède dans le prélèvement des ressources naturelles du Sahara occidental occupées.

02 octobre 2017

Contravention pour des pêcheurs suédois repérés au Sahara Occidental

Deux pêcheurs suédois doivent payer une amende d'un demi-million d'euros pour avoir pêché dans les eaux au large des territoires occupés du Sahara Occidental.
17 décembre 2015

Des pêcheurs suédois condamnés pour pêche illégale

En Suède, un long processus juridique de huit années a pris fin. Les deux pêcheurs suédois qui avaient pêché au large du Sahara Occidental occupé sans permis appropriés ont été reconnus coupables.
29 avril 2015

La CJUE juge illégale la pêche suédoise au Sahara Occidental

La Cour de Justice de l’Union Européenne a, en réponse à une question posée par une cour d'appel suédoise, affirmé que des accords de pêche privés passés avec les autorités marocaines ne sont pas autorisés en dehors du contexte de l'accord UE-Maroc de partenariat dans le domaine de la pêche.
14 octobre 2014