WSRW s’oppose aux importations de la Floride
La compagnie de fertilisant de Floride Mosaic Co. A reçu un nouveau navire de phosphates du Sahara Occidental occupé, en violation du droit international. Western Sahara Resource Watch section Floride a exhorté la compagnie à cesser ses importations. Lisez la lettre ici.
Publié 29 October 08


Après un court retard, le navire de vrac Ocean Twins est arrivé à Tampa, en Floride, le 9 octobre 2008, avec des phosphates du Sahara Occidental occupé. Le navire enregistré au Panama a le numéro IMO 9302906, il est amarré au Manatee County Port Authority, quai numéro 6.

Considérant que le navire a un port en lourd de 31.699 tonnes, le navire contenait un volume estimé à environ 30.000 tonnes de phosphates des mines de Bu Craa à El Aaiun. Avec une valeur évaluée à 425 dollars/tonnes de phosphate quand l\'expédition a été faite, Mosaïc peut avoir payé aux autorités marocaines autour de 12,7 millions de dollars SD pour l\'expédition.

Ils ont fait cela en dépit de ce que le Maroc ne possède pas les phosphates qui ont été exportés. Le phosphate appartient au pays voisin, le Sahara Occidental, qui est sous l\'occupation marocaine. Un tel commerce est illégal selon le droit international. L\'ONU déclare qu\'un tel commerce est en violation de la loi internationale.

Quand la cargaison est arrivée à Tampa, la section Floride de Western Sahara Resource Watch la Floride a envoyé la lettre suivante à Mosaic Co. Télécharger la lettre en pdf ici (en anglais). Nous n\'avons toujours pas reçu de réponse.
Actualités

Aperçu de la position d'ENGIE

Pendant un court moment, ENGIE a publié sur son site Web des indices sur les personnes qu'elle avait effectivement « consultées » dans le cadre de ses activités commerciales au Sahara Occidental occupé.

29 October 08

Des câbles télécoms dans les eaux occupées

La société française Alcatel Submarine Networks SpA, détenue en partie par Nokia, a posé des câbles télécoms au Sahara Occidental occupé.

29 October 08

Rapport annuel : les clients du minerai du conflit du Sahara Occidental

L’Inde et la Nouvelle-Zélande se distinguent comme les principaux importateurs de minerai de phosphate du Sahara Occidental occupé, détaillé dans le dernier rapport annuel de WSRW sur le commerce controversé.

29 October 08

Voilà les questions auxquelles Siemens ne répondra pas

Lors de son assemblée générale annuelle, Siemens Gamesa s'est montré plus évasif que jamais en ce qui concerne les questions fondamentales sur l'implication de l'entreprise dans le Sahara Occidental occupé.

29 October 08