Israël reçoit la 1ère cargaison de minerais du Sahara Occidental occupé
623f37c1296c2_Keremcan_Oba_26.03.2022

Alors que le gouvernement marocain participe à un sommet en Israël, y arrive une toute première exportation de minerai de phosphate du Sahara Occidental occupé.

28 mars 2022

Mise à jour du 29-03-2022, le navire s'est amarré à quai dans le port de Ashdod le matin du 29 mars.

La première cargaison jamais enregistrée de minerai de phosphate du Sahara Occidental occupé sera bientôt déchargée en Israël.

À environ quatre kilomètres du port d'Ashdod, en Israël, dans la rade le petit vraquier Keremcan Oba est rempli à ras bord de minerai de phosphate du Sahara occidental. Il est actuellement coincé dans une file interminable de navires attendant d'entrer dans le port pour décharger.

Il y a 15 mois, le Maroc et Israël ont établi des relations diplomatiques complètes. Le ministre marocain des affaires étrangères Nasser Bourita est actuellement en Israël pour participer à un sommet de haut niveau les 27 et 28 mars.

La cargaison a quitté le territoire occupé le 17 février. Le navire est arrivé en rade du port de Ashdod vers le 1er mars et attend depuis pour être déchargé. Le 24 mars à 16h00, le navire fait un rapide passage à quai, mais sans déchargement, pour être renvoyé au mouillage. Le navire a normalement un tirant d'eau maximum de 6,8 mètres, mais il descend maintenant à 6,9 mètres de profondeur.

Le navire battant pavillon panaméen est l'un des plus petits navires jamais enregistrés pour transporter une cargaison de phosphate depuis le Sahara Occidental occupé, contenant peut-être environ 5000 tonnes de minerais - soit seulement 10% de ce qui constitue une cargaison moyenne expédiée depuis le territoire.

Western Sahara Resource Watch ne sait pas quelle entreprise à Ashdod est responsable de l’importation.

En décembre 2020, le Maroc a annoncé qu'il avait rétabli des relations diplomatiques complètes avec Israël.

En octobre 2021, selon les médias, la société pétrolière israélienne Ratio Petroleum a conclu un accord d'exploration d'hydrocarbures pour les eaux au large du Sahara Occidental. Une telle exploration est contraire au droit international, car elle ne tient pas compte de la volonté et des intérêts du peuple du territoire. Ratio est aujourd'hui la seule société avec un accord pour l'exploration d'hydrocarbures au Sahara Occidental. L'entreprise fait constamment référence au territoire en tant que « Maroc ».

Actualités

Le phosphate du conflit - quatre décennies de pillage

Depuis plus de 40 ans, une entreprise nationale marocaine exporte du minerai de phosphate du Sahara Occidental occupé.

06 avril 2022

Une compagnie allemande renvoie la responsabilité vers le client

La compagnie allemande ifm a déclaré hier sur Twitter qu'elle ne peut pas toujours savoir où ses produits finissent par être utilisés. Nous les avons trouvés au Sahara Occidental.

14 avril 2022

Nouveau rapport : le Mexique 1er partenaire du pillage

Notre dernier rapport annuel sur le commerce du phosphate du Sahara Occidental occupé montre que le Mexique prendra bientôt le relais de l'Inde comme client le plus important du minerai de territoire en conflit.

06 avril 2022

Bientôt des exportations d’engrais du Sahara Occidental occupé

Avec une grande usine d'engrais et un tout nouveau port, le Maroc va ouvrir un nouveau chapitre dans la saga controversée de son pillage du minerai de phosphate au Sahara Occidental occupé.

05 avril 2022