Demandez justice pour le président du groupe des ressources naturelles
sidahmed-lemjiyed.jpg

Signez la pétition pour rendre justice aux Sahraouis qui dénoncent le pillage du Sahara Occidental. Sidahmed Lemjiyed est en prison pendant 2 ans sans procès
Mis à jour le: 13.10 - 2012 18:57Imprimez cette page    
Sid'Ahmed Lemsiyed, président de CSPRON (Comité pour la protection des ressources naturelles du Sahara Occidental) a été arrêté le 25 décembre 2010, l'année où le camp de protestation pacifique s’est tenu à Gdeim Izik de début octobre jusqu'à son démantèlement par autorités marocaines le 8 novembre. Il est emprisonné avec d'autres personnes arrêtées à ce moment-là, groupe maintenant connu sous le nom de groupe de prisonniers de Gdeim Izik de la prison de Salé, près de Rabat au Maroc. Ils doivent être jugés par un tribunal militaire le 24 octobre.

Signez ici la pétition pour rendre justice à Sid’Ahmed et ses codétenus ici.

La pétition demande au ministre marocain de la Justice, en l'absence d'un procès équitable et transparent, de libérer les 22 défenseurs des droits humains de Gdeim Izik.

Le pillage des ressources naturelles du Sahara Occidental était l'un des thèmes de la manifestation en 2010, dans laquelle les Sahraouis se plaignaient d'être devenu des citoyens de seconde classe dans leur propre pays, tandis que ses richesses naturelles bénéficient à la puissance occupante, le Maroc. Mais nous ne savons pas pourquoi une telle manifestation est considérée par les Marocains comme un crime digne d'un tribunal militaire.

Le procès militaire est injuste : parce que tous les accusés sont des civils, parce qu’il n'est pas tenu au Sahara Occidental et, du fait du temps pris pour faire comparaître leurs cas devant les tribunaux. Détenir une personne plus d'un an sans inculpation et sans procès est illégal au regard du droit marocain.

    


EN ES FR DE AR


Le Sahara Occidental est occupé par le Maroc. Les entreprises qui concluent des accords avec les autorités marocaines dans les territoires occupés, donnent un signe de légitimité à l’occupation. Cela ouvre aussi des possibilités de travail aux colons marocains et de recettes au gouvernement marocain. Western Sahara Resource Watch demande aux compagnies étrangères de quitter le Sahara Occidental jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée au conflit.

Soutenez Western Sahara Resource Watch

tn_sjovik_demo_610.jpg

Aidez-nous à protéger les ressources naturelles du Sahara Occidental pour le peuple sahraoui. Soutenez notre action en faisant un don.
Agissez pour les 25 de Gdeim Izik !

tn_court_photo_gdeim_izik_610.jpg

Les principaux militants du Sahara occidental sont condamnés à des peines allant de 20 ans à la réclusion à perpétuité suite à une manifestation populaire de 2010, le camp de protestation Gdeim Izik, qui dénonçait la marginalisation sociale et économique du peuple sahraoui dans leur terre occupée.
Rapport. L'énergie verte marocaine utilisée pour piller le Sahara

tn_poweringplunder_fr_610.jpg

Une part croissante de tels projets est située dans le territoire occupé du Sahara Occidental, est utilisée pour le pillage des minerais. Le nouveau rapport WSRW le détaille.

Si'il vous plaît inscrivez pour recevoir la newsletter:





WSRW.org Archives 2017
WSRW.org Archives 2016
WSRW.org Archives 2015
WSRW.org Archives 2014
WSRW.org Archives 2013
WSRW.org Archives 2012
WSRW.org Archives 2011
WSRW.org Archives 2010
WSRW.org Archives 2009
WSRW.org Archives 2008
WSRW.org Archives 2007
WSRW.org Archives 2004-2006






Ces pages web ont été construites avec le soutien financier du syndicat norvégien Industri Energi