La Société Baraka met un terme à ses activités

Déclaration du gouvernment Sahraoui.

Publié 06 janvier 2006

DECLARATION DU GOUVERNEMENT SAHRAOUI
de prospection au large du Sahara occidental.

Le gouvernement de la RASD accueille avec satisfaction l\'annonce faite par la société pétrolière Baraka, dans son rapport d\'activité en date du 31 janvier 2006, de mettre un terme à ses activités de prospection dans la région de Cap Juby (région de Tarfaya qui touche une partie du territoire de la RASD).

Le gouvernement de la RASD avait entrepris des démarches auprès de Baraka pour lui rappeler l\'illégalité de sa présence dans un périmètre qui englobe une partie des eaux territoriales sahraouies et lui demander, par conséquent, de se retirer de la zone. 

Le gouvernement de la RASD voudrait saisir cette opportunité pour renouveler son appel à Kerr Mcgee et ses partenaires de se retirer sans délais des eaux territoriales du Sahara occidental.

La présence de Kerr McGee et ses partenaires constitue un affront pour le peuple sahraoui.

L\'activité illégale de ces compagnies est un facteur de déstabilisation dans une région sensible particulièrement en ce moment avec la montée de la tension et la résistance civile des populations des territoires occupées. Cette présence obstaculise le processus de décolonisation en cours et constitue un soutien moral et économique à l\'intransigeance du régime marocain.

Le gouvernement de la RASD exhorte tous les actionnaires, les investisseurs, les conseillers et les entrepreneurs d\'user de toutes leur influence pour convaincre Kerr McGee et ses partenaires à respecter les principes du droit international et les efforts de paix de l\'ONU en mettant, sans retard, un terme à leur engagement au Sahara occidental.

Le gouvernement de la RASD appelle tous ses amis et tous les gouvernements qui reconnaissent les droits légitimes du peuple sahraoui à l\'aider pour la préservation et la protection de sa souveraineté sur les ressources naturelles de son pays.

06 Février 2006.
 

Actualités

L'Église méthodiste US met en liste noire 5 cies actives au Sahara

En décembre 2015, la United Methodist Church américaine a annoncé qu'elle avait cédé ses parts de 39 entreprises. Cinq d'entre elles sont impliquées au Sahara Occidental occupé.
03 février 2016

Nouveau rapport : division par deux du commerce du phosphate du Sahara

Les exportations de minerais de phosphate du Sahara Occidental occupé n'ont jamais été aussi faibles qu'en 2019. Cela est révélé dans le nouveau rapport WSRW P pour Pillage, publié aujourd'hui, 24 février 2020.

24 février 2020

CGG désigne Shell comme responsable de l'étude sahraouie

Un navire d'étude sismique franco-norvégien est entré par au moins quatre fois dans les eaux sahraouies. La société à l'origine de l'exploration blâme son client néerlandais.

10 novembre 2019

GeoEx vend les données sismiques des terres occupées

La société britannique GeoEx tente maintenant de vendre les données sismiques recueillies sur le fond marin du Sahara Occidental occupé. WSRW conseille aux clients potentiels de rester à l'écart.

18 octobre 2019