Des Sahraouis contre l'exploitation illégale de leur terre occupée
Article image
Dimanche 17 novembre, des douzaines de Sahraouis sont descendus dans les rues de El Aaiun pour manifester contre l’implication de Total, Siemens et de l'UE dans l'exploitation illégale des ressources naturelles de leur pays occupé.
Publié 21 November 13


La marche de la manifestation a eu lieu en fin de journée, dans la capitale du Sahara Occidental occupé. Les manifestants ont spécifiquement demandé au groupe pétrolier français Total et à la multinationale allemande Siemens de cesser de prendre part au pillage du Sahara Occidental. D’autre part, les slogans et banderoles ciblant les intentions de l'UE de pêcher dans les eaux occupées, étaient nombreux.


1_610.jpg

2_610.jpg

3_610.jpg

4_610.jpg

5_610.jpg

6_.jpg
Actualités

Aperçu de la position d'ENGIE

Pendant un court moment, ENGIE a publié sur son site Web des indices sur les personnes qu'elle avait effectivement « consultées » dans le cadre de ses activités commerciales au Sahara Occidental occupé.

21 November 13

Des câbles télécoms dans les eaux occupées

La société française Alcatel Submarine Networks SpA, détenue en partie par Nokia, a posé des câbles télécoms au Sahara Occidental occupé.

21 November 13

Rapport annuel : les clients du minerai du conflit du Sahara Occidental

L’Inde et la Nouvelle-Zélande se distinguent comme les principaux importateurs de minerai de phosphate du Sahara Occidental occupé, détaillé dans le dernier rapport annuel de WSRW sur le commerce controversé.

21 November 13

Voilà les questions auxquelles Siemens ne répondra pas

Lors de son assemblée générale annuelle, Siemens Gamesa s'est montré plus évasif que jamais en ce qui concerne les questions fondamentales sur l'implication de l'entreprise dans le Sahara Occidental occupé.

21 November 13