Troisième série de pourparlers en cours pour l’ALEAC UE-Maroc
La Commission Européenne et le Maroc sont actuellement à Bruxelles pour une troisième série de négociations pour un accord de libre-échange approfondi et complet. Un tel accord va intégrer non seulement l'économie du Maroc dans le marché unique de l'UE, mais aussi celle du Sahara Occidental occupé.
Publié 15 December 13


La réunion a débuté lundi 9 décembre, et devrait durer toute la semaine.

Une étude faite pour le compte de la Commission Européenne a conclu que l'ALEAC serait particulièrement important pour les secteurs de l'agriculture, les énergies renouvelables, le textile et la délocalisation des services de soutien aux entreprises.

WSRW a largement rendu compte des activités agricoles marocaines et les projets d'énergie renouvelable au Sahara Occidental occupé. L'exploitation illégale de ces ressources pourrait à l'avenir avoir lieu dans le cadre de l'ALEAC.

La réunion coïncide avec la décision du Parlement Européen d'approuver le protocole de pêche UE-Maroc, qui ouvre à la pêche dans les eaux du Sahara Occidental occupé. L’approbation par le Parlement a donné lieu à des manifestations à El Aaiun, la capitale du Sahara Occidental occupé, où la police marocaine a brutalement attaqué les manifestants sahraouis qui dénoncent les projets de l'UE de pêcher dans leurs eaux sans même que leur soit demandé leur avis sur la question. Des sources affirment que selon les estimations, quelque 100 Sahraouis ont été blessés au cours des interventions de la police.

En dépit des incessants et clairs appels du peuple sahraoui à être inclus dans le processus de négociation sur leur propre pays, pour la pêche et le libre-échange, la Commission Européenne semble réticente à le faire, en invitant un fois de plus le seul Maroc à s'asseoir à la table.

Actualités

Aperçu de la position d'ENGIE

Pendant un court moment, ENGIE a publié sur son site Web des indices sur les personnes qu'elle avait effectivement « consultées » dans le cadre de ses activités commerciales au Sahara Occidental occupé.

15 December 13

Des câbles télécoms dans les eaux occupées

La société française Alcatel Submarine Networks SpA, détenue en partie par Nokia, a posé des câbles télécoms au Sahara Occidental occupé.

15 December 13

Rapport annuel : les clients du minerai du conflit du Sahara Occidental

L’Inde et la Nouvelle-Zélande se distinguent comme les principaux importateurs de minerai de phosphate du Sahara Occidental occupé, détaillé dans le dernier rapport annuel de WSRW sur le commerce controversé.

15 December 13

Voilà les questions auxquelles Siemens ne répondra pas

Lors de son assemblée générale annuelle, Siemens Gamesa s'est montré plus évasif que jamais en ce qui concerne les questions fondamentales sur l'implication de l'entreprise dans le Sahara Occidental occupé.

15 December 13