Voici le navire qui transportera de l'huile de poisson vers l'UE
Article image
Le Key Bay va ce soir charger de l'huile de poisson dans le territoire occupé du Sahara Occidental, pour le transporter vers l'UE. Voir les photos ici.
Publié 06 janvier 2017


Les photos ci-dessous ont été prises dans l'après-midi du 6 janvier 2017, près du port d'El Aaiun. Elles montrent le Key Bay à quelques centaines de mètres au large du port, en attente d'un quai. Vers 18h, le navire a amarré dans le port, prêt à charger la cargaison.

WSRW a publié cet après-midi que le navire Key Bay est sur le point de charger de l'huile de poisson sur le territoire, très probablement pour le transporter en France.

Les liens de téléchargement ci-dessous contiennent les images de la plus haute résolution existante de ces photos.

key_bay_06.01.2017_609.jpg
télécharger

key_bay_06.01.2017e_609.jpg
télécharger


télécharger (11 Mb).


télécharger (68 Mb).

sea_tank_06.01.2017k_609.jpg
télécharger

sea_tank_06.01.2017m_609.jpg
télécharger

sea_tank_06.01.2017l_609.jpg
télécharger


télécharger (7 Mb).

key_bay_06.01.2017j_609.jpg
télécharger

key_bay_06.01.2017i_609.jpg
télécharger


Actualités

Le Key Bay a déchargé toute sa cargaison à Fécamp, France

À son arrivée à Gand, en Belgique, le navire controversé le Key Bay - transportant de l'huile de poisson du Sahara Occidental vers l'UE - sera vide.
25 janvier 2017

Voila le Key Bay dans le port de Fécamp

De magnifiques images d'un navire à l’immonde cargaison : des huiles de poisson illégalement prises d'un territoire occupé. Le Key Bay dans le port de Fécamp.
24 janvier 2017

Pourquoi l'importation du Key Bay n'est pas conforme au droit UE

Ce matin, le pétrolier/chimiquier le Key Bay faisait livraison en France d'une cargaison d'huile de poisson du Sahara Occidental occupé. Pourquoi est-ce que cela viole potentiellement la réglementation européenne ?
23 janvier 2017

Le Key Bay est au large du port de Fécamp

Le navire transportant de l'huile de poisson du Sahara Occidental occupé est sur le point d'entrer dans son port de destination, après un délai d'au moins deux jours sur les estimations annoncées.
22 janvier 2017